Ben Affleck entre Coppola et Scorsese dans la première bande-annonce de Live by Night

Jacques-Henry Poucave | 9 septembre 2016
Jacques-Henry Poucave | 9 septembre 2016

Ben Affleck a bien l’intention de parfaire son costume de réalisateur néo-classique moissonneur d’Oscars. Et ce n’est pas la bande-annonce de Live by Night qui nous fera dire le contraire.

Après avoir fait taire nombre de sceptique en enchaînant The Town et Argo, l’acteur, producteur et réalisateur se lance un nouvel énorme défi : adapter l’excellent roman Ils Vivent la Nuit de Dennis Lehane, titré ici Live By Night. Un roman sur le monde criminel et l’univers de la pègre du temps de la prohibition.

 



Comme nous le révèle la bande-annonce, Affleck a mis les petits plats dans les grands et semble sacrément soutenu par Warner, qui lui a permis de concocter une reconstitution historique terriblement ambitieuse. On retrouve dans ce trailer nombre d’éléments iconiques de l’imagerie gangster, des Tommy Guns, en passant les règlements de comptes expéditifs, sans oublier les délires vestimentaires déjà maintes fois immortalisés à l’écran.

Exception faite de l’enrobage sonore qui fera regretter à certains de ne pas s’être crevés les tympans avec des clous rouillés, l’ensemble s’annonce prometteur, classieux, et très classique. Si on est bien sûr ravis de voir Affleck se frotter à un sujet aussi excitant, avec des moyens conséquents, en se basant sur un des romanciers chouchou d’Hollywood (Shutter Island était déjà une transposition de ses écrits), on espère qu’il aura apporté sa propre patte au récit.

En effet, Ils vivent la Nuit souffrait d’un académisme un peu attendu, et d’un manque d’aspérités dommageables, surtout en comparaison du précédent roman de Lehane (où l’on suivait déjà la famille Coughlin au retour de la guerre de 14). Mais comme le laissent à penser certaines répliques et images, Affleck pourrait avoir fusionné un peu les deux récits. Espérons que l'ombre des Scorsese et Coppola ne sera pas trop envahissante dans cet énorme projet.

Affiche

commentaires

actar
09/09/2016 à 21:01

le classicisme a du bon quand il a le gout de clint Eastwood et Ben Affleck semble prendre la même route

Faboloss
09/09/2016 à 17:36

C'est pour ça que The Batman sera son chef d'oeuvre !

corleone
09/09/2016 à 16:55

C'est curieux qu'il ne réussisse que dans les films qu'il réalise lui-même...

Baneath88
09/09/2016 à 14:14

Plus le temps passe, plus Affleck semble devenir meilleur. Son Live by Night donne furieusement envie.

ah ouai
09/09/2016 à 13:23

quand même

Dirty Harry
09/09/2016 à 12:31

on dirait la bande dessinée Torpédo ! A voir : ça a l'air bien chiadé....

votre commentaire