Anne Hathaway va se défoncer à l'Ayahuasca dans le biopic Live Fast Die Hot

Christophe Foltzer | 31 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 31 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Anne Hathaway est plutôt discrète ces derniers temps. Alors oui, elle était à l'affiche récemment de la suite d'Alice au pays des merveilles, mais nous sommes très loin de l'époque où elle sortait un film quasiment tous les mois. Mais elle prépare son retour, et il promet d'être sacrément perché.

Que voulez-vous, on ne peut pas enchainer les films et décider de fonder une famille en même temps, à un moment il faut faire un choix. Une pause évidemment temporaire pour Anne Hathaway qui a déjà plusieurs projet sur le feu, dont Colossal qui ne donne plus de nouvelles depuis qu'il a été accusé de plagier outrageusement Godzilla. Mais la comédienne sera bientôt à l'affiche de Live Fast Die Hot, un biopic un peu particulier, envisagé par Warner comme le parfait véhicule à Oscars.

Live Fast Die Hot est l'autobiographie de la comédienne Jenny Mollen. Un nom qui ne vous dira probablement pas grand chose mais un visage que vous avez déjà croisé, ne serait-ce que dans Crazy Stupid Love il y a quelques années. A la ville, elle est l'épouse de Jason Biggs (American Pie) et elle a décidé de raconter sa vie parce qu'elle estime avoir un parcours peu commun.

 

Photo Jenny Mollen

 

Et en effet, c'est assez corsé à en croire le synopsis du livre sur Amazon :

"Jenny Mollen est une actrice et une auteure vivant à New-York. Il y a encore deux ans, sa vie était excitante, sexy, un peu excentrique et totalement impulsive. Elle avait un mari qui comprenait sa folie -son besoin d'aller surveiller son ancienne petite amie, où le fait qu'elle invite son dealer à fêter Pessah avec eux pour qu'il ne se sente pas trop utilisé. Ils ont eu un enfant et en une nuit, Jenny a été obligée de grandir d'un coup, de devenir responsable, de se coiffer et d'écouter son répondeur.

 

Le Nouveau stagiaire

Live Fast Die Hot est une collection de petites histoires sur ce moment où vous réalisez qu'il y a des choses plus importantes que d'écrire le tweet parfait. Nous suivons Jenny au Maroc, où elle se rend toute seul pour se prouver qu'elle peut voyager sans se retrouver dans un scénario à la Taken. Elle confronte ses démons, principalement ceux de son enfance, mais aussi quelques uns du royaume des esprits. Et tout se termine au Pérou, où elle pense que le remède contre son angoisse d'être mère consiste à prendre de l'Ayahuasca.

Bref, il faut s'attendre à une histoire assez classique de passage à l'âge adulte et de rédemption, d'acceptation de soi dans l'épreuve et le dépassement de ses limite comme Hollywood sait si bien le faire, mais avec une bonne dose de folie en plus. Un véhicule parfait donc pour le grand retour d'Anne Hathaway.

 

Anne Hathaway

 

Tout savoir sur Anne Hathaway

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Euh...
31/08/2016 à 17:48

...Quelqu'un y comprend quelque chose ?

votre commentaire