Assassin's Creed se moque pas mal de faire de l'argent

Christophe Foltzer | 9 juillet 2016
Christophe Foltzer | 9 juillet 2016
affiche
2

Le destin d'Assassin's Creed est assez rigolo quand on revient à ses origines. Conçu pour être une suite à la saga Prince of Persia, il est devenu une série à part et s'est rapidément imposé comme une marque incontournable de la génération de consoles précédentes.

Au rythme d'un nouveau jeu tous les ans, Assassin's Creed ne craignait pas de lasser son public qui, de toute façon, répondait présent à chaque fois, quel que soit la qualité du soft ou son degré de finition. Un rendement quasi-industriel qui s'est considérablement ralenti avec l'annonce du film réalisé par Justin Kurzel puisque, pour la première fois depuis fort longtemps, aucun nouveau jeu n'est prévu cette année. 

Une stratégie largement compréhensible pour éviter l'overdose et laisser le champ libre au film pour cartonner et rapporter plein d'argent. Du moins, c'est comme cela que l'on envisageait les choses au début. Mais voilà qu'Alain Corre, le chef de la division européenne d'Ubisoft, vient de déclarer au micro de MCV qu'il s'en fichait pas mal que le film rapporte ou non un gros pactole, parce qu'il n'avait pas été fait pour ça. Il ne s'attend même pas à un bénéfice conséquent.

 

michael fassbender

 

"Nous n'allons pas gagner beaucoup d'argent avec ce film. C'est plus une arme marketing qu'autre chose, puisque cela va bénéficier à l'image de la marque. Evidemment, nous allons quand même gagner un peu avec lui, mais ce n'est pas le but. L'objectif est de faire connaitre Assassin's Creed à encore plus de monde. Nous avons notre noyau dur de fans, mais nous voulons l'élargir à des gens qui pourront peut-être se procurer le prochain jeu grâce au film."

Si nous n'allons pas entrer dans un discours relatif à l'amour du cinéma et à la création artistique, car nous avons bien compris qu'il ne s'agissait pas de cela ici, on s'étonne néanmoins qu'une telle déclaration sorte aussi tôt dans la presse, alors que le film ne sortira pas avant le 21 décembre prochain. Et si, effectivement, Ubi ne compte pas sur le succès du film pour grossir son trésor de guerre, on espère néanmoins qu'il n'a pas bâclé le travail et que Justin Kurzel a profité de cette vision des choses pour conserver le contrôle artistique de son film. 

 

Photo Affiche 2

commentaires

Desmen
30/01/2017 à 01:52

Le probleme est que le notaux dur de fan s'est arreter à assassin's creed 3 et pas un de plus telment c'est devenu n'importe quoi.

Jeanne
09/07/2016 à 17:25

Donc en gros, il ne veut pas faire d'argent dans l'immédiat pour s'en faire plus à long terme. Le titre de la news est à revoir XD

votre commentaire