Eli Roth réalisera le remake d'Un Justicier dans la ville, avec Bruce Willis

Christophe Foltzer | 21 juin 2016
Christophe Foltzer | 21 juin 2016

La tolérance zéro, c'est rigolo, surtout quand c'est au cinéma. Et en la matière, la série Un justicier dans la ville se pose là. Logique donc qu'elle revienne à notre époque très troublée.

Cela fait quand même un long moment que l'on parle de ce possible remake du Death Wish de Michael Winner. D'ailleurs, on l'évoquait déjà à l'époque de la sortie du Death Sentence de James Wan, en 2008, c'est dire si le projet n'est pas nouveau. Mais en ces temps de terrorisme régulier, d'imminence de troisième guerre mondiale et de montée des extrêmes, il est temps que quelqu'un vienne faire le ménage.

Et comme l'inspecteur Harry n'est plus trop dans le coup, c'est donc à Paul Kersey de reprendre du service et de faire parler la poudre. Alors que le projet était un temps rattaché à ce bon vieux Joe Carnahan, voici que MGM et Paramount annoncent que ce sera finalement ce frappadingue d'Eli Roth qui le réalisera. Et tout de suite, le projet prend une autre ampleur.

Image 351203

En effet, s'il a les coudées franches, cela peut être l'occasion d'un gore-fest absolument merveilleux et anthologique, d'autant plus que c'est Bruce Willis qui devrait prendre la relève de Charles Bronson. On rappelle que le film de 1974 raconte la terrible vengeance d'un homme après le meurtre de sa femme et le viol de sa fille.

C'est sûr que ce remake n'aidera pas à la cohésion sociale ni à l'entente entre les peuples, mais bon sang, ça peut sacrément déménager. Et c'est tout ce qu'on demande. Enfin pas que, on veut aussi savoir quand ça va sortir, et pour l'instant aucune date n'est prévue. Mais patientons les amis, en nous remémorant les paroles de ce grand sage qu'est Morsay : "La vengeance est un plat qui se mange froid, moi je la mange crue parce qu'avant je n'en avais pas." Et là, tout est dit.

Photo Death Wish

commentaires

corleone
22/06/2016 à 12:34

Je suis preneur pour une fois que ce n'est pas dwayne "the rock" johnson qui est de la partie pour un énième "remix" (même si bruce willis est devenu ces derniers temps rien de plus qu'un nullot de frimeur qui se la joue...)

Atef
22/06/2016 à 10:16

Joe Carnahan devait réaliser avant Roth, mais il s'est cassé lorsque les studios ont insisté pour caster Willis en lead Role.
avant c'étaient Aharon Keshales et Navot Papushado réalisateurs de Big Bad Wolves qui devaient s'en occuper. Là encore le studio a fait la sourde oreille à certaines de leurs suggestions et ils ont quitté le navire.
Donc là, Eli Roth... moué, bof.

Annatune
21/06/2016 à 21:17

Et après Carnahan (qui a déjà quitté plusieurs projets par le passé), le duo Aharon Keshales/Navot Papushado a abandonné parce que le studio ne voulait pas de leur vision, et imposait une version pré-établie.
Evidemment, inutile de juger à l'avance. Mais entre ça, et la présence de Bruce Willis (qui effectivement a une réputation peu reluisante : voir Kevin Smith et son départ bien étrange du dernier Woody Allen), ce remake inutile n'a rien de bien enthousiasmant sur le papier.

graysam93
21/06/2016 à 20:06

Joe Carnahan a refusé le projet quand il a appris que c’était Bruce Willis qui devait remplacer Charles Bronson dans ce remake. Il pensait ( a raison ou à tort) que le jeu monolithe de l'acteur poserai un problème pour le film qu'il avait en tête.

Pourtant, Charles Bronson jouait aussi de la même façon dans l'original, limite si la mort de sa femme puis de sa fille le touchait réellement. Son jeu monolith n'avait pas posé de problème à l'epoque alors pourquoi celui de Bruce Willis en poserait.

La seule condition que je pose, c'est qu'il ne bute pas en faisant des blagues ou des commentaires comme dans die hard.

swan
21/06/2016 à 14:00

A un moment c'est Stallone qui étais attaché à ce remake, dommage que ça n'ait pas abouti. Sinon Eli Roth, je dis oui !

stivostine
21/06/2016 à 13:54

dur dur de faire mieux que death sentence

votre commentaire