Mel Gibson prépare la suite de la Passion du Christ

Christophe Foltzer | 10 juin 2016
Christophe Foltzer | 10 juin 2016

Il semblerait que Mel Gibson se remette enfin des scandales qui avaient pourris sa carrière il y a quelques années et l'avaient forcé à se mettre en retrait. Et il ne perd pas de temps pour remettre les pieds dans le plat. Sacré Mel !

Si Mel Gibson était l'un des acteurs les plus importants et les plus influents du Hollywood des années 80, c'est aussi un sacré réalisateur. Passé derrière la caméra pour la première fois à l'occasion de L'Homme sans visage en 1993, il a connu la consécration avec son épique Braveheart en 1995 avant de se consacrer au projet de sa vie La Passion du Christ en 2004.

Les plus âgés se rappellent encore l'énorme polémique qu'avait suscité le film à l'époque, déchainant les foudres de divers organismes religieux qui voulaient carrément en interdire la sortie. Le phénomène avait même touché la France puisqu'on se souvient que les cinémas MK2 avaient purement et simplement refusé de le diffuser ou même de le vendre ensuite en DVD dans leurs boutiques sur l'initiative du grand patron Marin Karmitz. Alors que les bien-pensants se déchiraient sur l'interprétation du Christ par Mad Mel, la fresque ultra-gore et tournée en araméen attirait le public comme des mouches et finit par rapporter plus de 600 millions de dollars, pour un budget initial de 30 millions. Joli coup.

Image 90907

Alors que sa traversée du désert semble prendre fin, Mel Gibson serait actuellement en train de préparer la suite du film. C'est son scénariste et acolyte de longue date Randall Wallace qui a vendu la mèche au Hollywood Reporter, expliquant qu'il ne pouvait plus garder ce projet sous silence. La Passion 2 donc devrait être consacré fort logiquement à la résurrection du Christ et Wallace serait actuellement en pleine écriture de la première version du scénario. Il nous apprend aussi que l'idée est venue pendant le tournage de Hacksaw Ridge, le nouveau film réalisé par Mel Gibson, à la demande de certaines institutions chrétiennes.

Pour l'instant, aucun studio ou société de production n'est prête à les suivre dans l'aventure mais Wallace nous rassure en révélant que plusieurs financiers sont déjà prêts à signer de gros chèques. Après, pas sûr que Jim Cavieziel soit prêt à remonter sur la croix, vu qu'il avait quand même failli y rester pendant le tournage du premier film.

Image 411198

commentaires

Pifou
12/06/2016 à 12:07

Eh ! N'oublions pas d'extraordinaire APOCALYPTO, dernière folie de Mel Gibson en date. Un film puissant, contenant des scènes hallucinantes.

Dirty Harry
10/06/2016 à 13:54

Tout était contenu dans le dernier (sublime) plan du film, je ne comprend pas l'intérêt d'une redite plus longue...aprés ce qui est intéressant c'est que n'importe quelle page du nouveau testament est toujours plus subversive aujourd'hui que les histoires d'hébreux en proie aux difficultés de l'Ancien testament (on comprend pourquoi le communiste Pasolini a adapté l'évangile de st mathieu, le plus politique des témoignages de ce révolté qui s'est mis tout le monde contre lui, pour sa plus grande gloire, un peu comme Socrate ou Galilée mais avec une dimension spirituelle et morale supérieure). Mais il est vrai que comme Ded, j'ai été touché par le "mater dolorosa" du Stabat Mater (les initiés comprendront) : peut être les plus jolis moments du films sont avec Marie (et la photo qui renvoie au peintre Caravage ou encore la vision originale du démon...)

Jez
10/06/2016 à 13:05

Pilate , Ponce Pilate , fils de ....

Louig
10/06/2016 à 12:35

Tenez tous les deux, regardez cette colline. Allez voir là haut si j'y suis.

corleone
10/06/2016 à 11:08

C'est la meilleure nouvelle lue sur ce site depuis le début de semaine! j croise les doigts q' ça se concrétise, mel est un cinéaste hors du commun, un artiste surdoué qui a été beaucoup trop absent comme ça(pourri states)... les "pfiou pfiou boum boum", écartez vous et laissez passer la légende pour un autre rendez vous avec l'histoire...

Ded
10/06/2016 à 10:58

J'ai retenu du film de Gibson, pour ce qui est de la dimension humaine (je laisse la mystique aux initiés), l'interprétation épidermique de l'actrice roumaine Maia Morgenstern, totalement pénétrée du rôle de Marie, dont l'expression des tourments de mère face aux souffrances de son enfant me donnent encore des frissons rien qu'en l'évoquant...
Si ce nouvel opus dégage autant de qualités artistiques, tout confondu... Pourquoi pas ?!...

Arnaud
10/06/2016 à 09:07

Jesus II, Le Retour !!!
On aura jamais vu qqun distribuer autant de pains a la fois :D

votre commentaire