Gareth Edwards abandonne Godzilla 2

Christophe Foltzer | 14 mai 2016
Christophe Foltzer | 14 mai 2016

Alors que l'on pensait que les choses se passaient le plus naturellement et calmement du monde, Godzilla 2 vient de subir 2 gros coups durs à la suite. Sale temps pour le lézard géant.

Il y a quelques jours, nous apprenions qu'Universal avait décidé de repousser la sortie de Godzilla 2 de 9 mois, passant ainsi du 8 juin 2018 au 22 mars 2019. Une décision surprenante que nous soupçonnions de cacher d'autres problèmes internes à la préparation du film. Mais le studio ne s'étant pas exprimé sur le sujet, il était difficile de savoir ce qu'il en était vraiment.

Autant dire que nous ne sommes pas totalement surpris quand nous apprenons la terrible nouvelle par le site Heat Vision : Gareth Edwards, le réalisateur, vient de quitter l'aventure. Après avoir mis en scène le premier Godzilla, Edwards était parti chez Disney pour réaliser Star Wars : Rogue One et devait retourner incessamment sous peu chez Warner pour la nouvelle aventure du lézard géant.

Godzilla

Cela n'arrivera pas donc pas, même si les raisons de cette défection n'ont pas été vraiment révélées pour le moment. Il semblerait que la cause principale soit la fatigue du réalisateur, qui devait donc enchainer deux gros blockbusters coup sur coup et dont les temps de production de Godzilla 2 étaient plutôt courts, ne lui permettant pas de recharger ses batteries. Edwards aurait ainsi formulé le désir de faire une pause et de prendre quelques vacances avant de se consacrer à des projets moins ambitieux. Mais, apparemment les relations enter le studio et lui ne seraient pas une autre cause de son départ, la rupture s'étant passée en bonne intelligence.

Ne reste plus maintenant qu'au studio à trouver un autre réalisateur. C'est bien dommage parce que même si son Godzilla était gavé de défauts, Edwards avait créé un univers et une ambiance tellement particuliers que l'on attendait avec impatience d'en découvrir plus.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire