Guy Hamilton, réalisateur de Goldfinger, est mort

Jacques-Henry Poucave | 22 avril 2016
Jacques-Henry Poucave | 22 avril 2016

Sans lui, la face de James Bond n’aurait jamais été la même. Le réalisateur Guy Hamilton, artisan de la saga, est décédé.

Goldfinger, Les Diamants sont éternels, Vivre et Laisser Mourir, L’Homme au Pistolet d’Or… Par quatre fois, Guy Hamilton présida au destin de l’espion le plus célèbre du Septième Art. Il eut l’opportunité de diriger deux de ses interprètes les plus appréciés, Sean Connery, créateur du rôle et Roger Moore, qui devait apporter au personnage une dose de dérision qui l’amena aux limites de la parodie.

C’est d’ailleurs Moore qui a annoncé sur les réseaux sociaux le décès de Guy Hamilton, faisant part de son immense tristesse à l’annonce de la mort du metteur en scène, qui s’est éteint à 92 ans. Cinéaste populaire par excellence, il fut un orfèvre du cinéma d’action et offrit à la franchise Bond un de ses meilleurs, sinon le meilleur épisode, avec Goldfinger.

Guy Hamilton

Mais il s’illustra également aux commandes d’Au Fil de l’épée, du Meilleur Ennemi, ou plus tard de La Bataille d’Angleterre. Une carrière pyrotechnique et virevoltante, pour cet artiste qui démarra sur les tournages de Julien Duvivier, et dont la filmographie accueillit des légendes telles que Burt Lancaster, David Niven, David Carradine ou encore Kirk Douglas.

Si son nom ne figurait pas parmi les plus connus ou célébrés du cinéma, il participa actuellement à façonner le cinéma de divertissement tel que nous le connaissons.

Guy Hamilton

Guy Hamilton

Guy Hamilton

commentaires

minnie
22/04/2016 à 17:05

Sean connery adossé sur la voiture, la classe est éternelle...

the shell
22/04/2016 à 11:45

N'oublions pas le génial "Remo sans arme et dangereux" ! Série B bien délire typique des 80 !

votre commentaire