Sexisme : Olivia Wilde révèle avoir été écartée du Loup de Wall Street car elle était "trop âgée"

Sophie Sthul | 16 mars 2016
Sophie Sthul | 16 mars 2016

Olivia Wilde a bien failli jouer la sulfureuse compagne de Leonardo  DiCaprio dans Le Loup de Wall Street. Mais on l’a jugée trop vieille pour le rôle…

C’est l’actrice elle-même qui a révélé cette aberration au cours de l’émission de radio d’Howard Stern. Si on est ravis d’avoir pu découvrir Margot Robbie (Suicide Squad) grâce au Loup de Wall Street de Scorsese, les propos de Wilde témoignent de manière ahurissante du sexisme qui règne toujours à Hollywood.

« Mon agent m’a dit que j’étais « trop sophistiquée » et j’ai pensé : « Oh c’est pas mal, j’aime bien ce genre de retour ».

J’ai découvert plus tard que ce qu’ils voulaient dire, c’était « trop vieille ».

Loup de Wall Street

 

Ci-dessus, une personne âgée.

 

Rappelons que le personnage qu’espérait jouer Olivia Wilde a d’après le scénario 29 ans. Elle-même en avait 28 lors de son audition. Il est donc déjà passablement ridicule (et affligeant) d’entendre dire que la comédienne était alors trop âgée pour interpréter la louve de Wall Street.

Mais en dépit de sa jeunesse, Olivia Wilde souffrirait-elle d’une affliction mystérieuse, d’un mal incurable, d’une pathologie quelconque qui ferait de la jeune femme non pas une artiste éclatante de beauté, mais une créature aux portes de l’agonie ? On vous laisse seul juge.

Loup de Wall Street

 

Naufrage de la vieillesse

Loup de Wall Street

 

Drame de l'ostéoporose

 

Loup de Wall Street

Allégorie du grand âge

 

 

commentaires

Maimorie
17/03/2016 à 17:41

C'est rigolo.

"Mais bon est sur ecranlarge, qui avant était un site PASSIONNANT, et qui est maintenant TERRIFIANT avec ses titres IMPRESSIONANTS, et ses articles INCROYABLEMENT vides."

Je ne sais d'où vient Facepalm. Moi je lis EL depuis 8 ans, donc des évolutions j'en ai connues. Il y a BEAUCOUP plus de papiers de fond qu'avant. Mais genre ) peu près le double. Et il y a beaucoup beaucoup plus de news.

Alors bien sûr quand on n'est pas foutu de choisir ce qu'on lit on peut s'y perdre. Mais quand je vois le niveau de la presse actuelle, je suis assez content en fait qu'il reste un site indépendant comme EL.

Avec ses erreurs, ses manques, ses faiblesses bien sûr. Mais allez lire Première, qu'on en reparle.

Wut
17/03/2016 à 13:19

Sexisme : attitude discriminatoire en fonction du sexe. Le jeunisme appliqué juste aux femmes, c'est une partie du sexisme, c'est une évidence.
Je t'invite à retrouver les propos de Maggie Gyllenhaal ou Emma Thompson sur la question de la différence d'âge entre elles et leurs partenaires masculins.
Ou à lire des interviews de Susan Sarandon par ex.

Je doute que ça banalise la chose, et que ça desserve la chose d'en parler... Le monde à l'envers.

Ensuite, pour le reste : c'est TON AVIS.
Je suis bien heureux d'avoir échangé l'humour de blog sur les nichons des actrices, pour avoir des trucs sur Cassavetes, Je suis un salaud, Soleil de plomb ou des séries avec un semblant d'analyse.
Suffit pas de lire les news (qui par nature sont tartes mais nécessaires à la survie d'un site) pour juger. Et suffit sinon de boycotter les news (peu importe le titre ça reste périssable) et lire les critiques et dossiers. Ce sera nettement plus efficace que jouer l'énervé outré ici.

facepalm
17/03/2016 à 13:08

Arrêtez de vous toucher le zizi.
Ici c'est un cas de jeunisme.
Brandir sexisme et feminisme à tout bout de champs c'est une forme de banalisation.

Mais bon est sur ecranlarge, qui avant était un site PASSIONNANT, et qui est maintenant TERRIFIANT avec ses titres IMPRESSIONANTS, et ses articles INCROYABLEMENT vides.

Mechanyk
17/03/2016 à 12:53

@facepalm
Et le jeunisme appliqué principalement aux femmes à Hollywood, avec des actrices globalement très jeunes comparé à leurs partenaires masculins, ça s'appelle du sexisme. Faut être précis dans les termes, surtout quand ils ne sont pas contradictoires.

C'est passionnant comme chaque mention du mot sexisme attire la même animosité, la même moquerie, voire insulte. Comme si c'était une menace pour les mâles, ou qu'il fallait absolument nier le problème ou le minimiser.

Bilbou
17/03/2016 à 12:49

Un site putaclic... Allez donc sur les autres sites généralistes, faites une syncope et fermez-là à tout jamais.

Les autres grands sites profonds, ils en font des dossiers de fond sur Le Garçon et La Bête, Dalabor Matanic, l'héritage Spielberguien ?

Curieusement, on ne vous voit pas les encenser.

facepalm
17/03/2016 à 12:32

On appelle ça du jeunisme même si sexisme est plus vendeur pour un site putaclic.

Dirty Harry
17/03/2016 à 12:20

Choisir c'est discriminer, donc on ne peut faire plaisir à tous. Toi oui, toi non parce que cela ou ceci. Peut être ont ils dit cela par hypocrisie ou "sexisme" (un sexisme si dur et épouvantable qu'elle a réussi à trouver un rôle de premier plan dans une série branchée par cette même équipe oh qu'ils sont durs et injustes !) mais le résultat c'est que je ne me contente très bien de la délicieuse Marggot Robbie et qu'on a tous été charmé par cette demoiselle. Après il y a bien un "marché de la chair fraiche" à Hollywood, avec un renouvellement de jolies jeunes filles mais c'est d'abord parce que cette industrie repose sur le désir (il faut encore séduire le spectateur car voyez vous nous sommes humains pas encore des robots égalitaristes) alors qu'ici on a encore les mêmes vieilles peaux qui squattent les films ou des filles vraiment pas belles (l'ensemble des actrices françaises) mais ici c'est parce qu'il faut faire partie d'un "club" et "avoir la carte" c'est plus pernicieux.

Cervo
17/03/2016 à 11:45

C'est ahurissant de constater comme, quand on ne veut pas voir, on ne voit pas.

"C'est son agent !"
Bah non, c'est elle qui en cause. Et c'est un sujet dont elle a déjà traité.

"Elle devait être mauvaise"
Elle est excellente, à tel point que Scorsese l'a recastée pour Vinyl.

"C'est pas du sexisme, elle avait pas l'âge"
Bah si elle l'avait justement.

Au final, ça n'enlève rien à Margot Robbie, qu'on est tous ravi d'avoir découvert à cette occasion. Mais merde. C'est évidemment du sexisme. Une définition de la femme qui ne peut être que à peine majeure et parfaite. Selon certains critères très typés.

Et si souligner le sexisme c'est bobo, alors là on part complètement en burnes.

Wut
17/03/2016 à 10:22

Le sexisme concerne probablement le fait qu'il faut constamment des actrices très jeunes pour être la partenaire des hommes. DiCaprio avait 39 ans, Robbie, 23 ans.

BIEN SUR, il s'agit d'un choix scénaristique classique vu l'histoire, ça colle parfaitement au personnage, personne n'irait dire "réécrivez ce film et mettez le avec une femme normale de son âge".

Juste : on a donc, encore, une différence qui frôle le père-fille. Et qui rappelle les nombreux témoignages (comme Emma Thompson, ou M. Gyllenhaal elle aussi jugée trop vieille) sur ce sujet. Voilà en quoi ça se rattache de loin au sujet. (Parce que souvent c'est pas vraiment justifié de caster de jolies filles, au-delà du "elle est bonne ça va plaire au public masculin hétéro").

ttopaloff
17/03/2016 à 09:59

En quoi c'est du sexisme ? Jeanne Moreau aussi aurait été trop vieille.

Plus

votre commentaire