Le créateur de Sandman réagit au départ de Joseph Gordon-Levitt

Christophe Foltzer | 7 mars 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 7 mars 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Nous en avions parlé pas plus tard que hier, après des mois de silence, l'adaptation cinéma de Sandman vient de subir un coup qui pourrait lui être fatale puisque Joseph Gordon-Levitt, acteur-réalisateur-producteur du film vient de quitter le navire.

Et c'est peut-être ce qui mènera le projet à sa perte, ou alors ce qui le sauvera. C'est selon. Car adapter un monument tel que Sandman de Neil Gaiman au cinéma n'est pas une chose donnée à tout le monde. Il faut de sacrés nerfs et un imaginaire acéré pour ne pas risquer de ne livrer qu'un produit joli visuellement mais désespérément creux.

sandmansmisthfghf

Tandis qu'on ne sait toujours pas ce que le film va devenir maintenant qu'il se retrouve sans réalisateur, Neil Gaiman, l'auteur du comics originel, s'est senti obligé d'intervenir sur Internet pour remettre quelques pendules à l'heure :

"Je rappelle juste une chose : Sandman ne m'appartient pas. DC Comics le possède. Je n'ai donc pas le pouvoir de choisir qui l'écrit, le produit ou le réalise. Le contrat a été signé quand j'avais 26 ans, il y a très longtemps, et à l'époque je pensais que ça valait le coup.

Ce personnage est une création originale de Mike Drigenberg, Sam Kieth et moi-même, et il est sous contrat avec DC. Pour moi, le plus important ce sont les 2.500 pages du comics, et pas un film qui pourrait se faire ou non.

sandman_and_death

Et je précise que mon respect pour Joseph Gordon-Levitt n'en est pas diminué. Le connaitre était la meilleure partie de toute cette histoire. Il est spécial... Et j'espère vraiment que nous retravaillerons ensemble un jour, il est intelligent, honnête et vraiment très gentil."

 

Une manière donc de dire, sans le dire vraiment, que Gaiman est plutôt du côté de Gordon-Levitt dans cette histoire et qu'il ne cautionne pas vraiment les agissements du studio. Rappelons que cette cassure intervient après que Warner ait transféré le film dans sa filiale New Line, qu'un nouveau scénariste a été engagé et que tout cela nous a amené au très classique différend artistique. Et pour l'instant, impossible de savoir ce que va donner le film, ni même s'il arrivera à se monter un jour. Quant on connait la BD originale et qu'on voit ce qui se passe, on se dit que ce n'est peut-être pas plus mal. 

Sandman adapté au cinéma

Tout savoir sur The Sandman : L'homme de sable

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire