Douglas Slocombe, le légendaire directeur de la photographie d'Indiana Jones, est mort

Christophe Foltzer | 23 février 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 23 février 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Il y a des années, on les sent moyen et les mois qui passent semblent le confirmer. Nous ne sommes qu'en février mais pourtant la liste des artistes disparus depuis le 1er janvier est déjà bien longue. Une liste à laquelle il faut ajouter aujourd'hui le grand Douglas Slocombe.

Il était l'un des plus grands directeur de la photographie du monde, bien qu'il fût depuis plusieurs années dans une retraite bien méritée. Douglas Slocombe s'est donc éteint le 22 février dernier à Londres, à l'âge très respectable de 103 ans. Ayant parcouru diverses générations de cinéma et de metteurs en scènes, on lui doit notamment la photographie de chefs-d'oeuvre tels que The Servant de Joseph Losey, Le Bal des vampires de Roman Polanski ou encore Noblesse oblige de Robert Hamer. Nous ne proposerons pas ici une filmographie exhaustive, nous en aurions pour des heures et chacun de ses travaux mériterait qu'on s'y attarde.

Ayant travaillé avec les plus grands, de John Huston à Ken Russell, il s'est fait connaitre du grand public par son travail incroyable sur les trois premiers Indiana Jones qui lui doivent énormément (il suffit de voir la photo bien sale du quatrième film pour s'en rendre compte). Mais il n'était pas que technicien de l'image puisque avec sa disparition c'est également un bout de notre Histoire qui s'en va. En effet, Slocombe avait filmé la montée progressive du nazisme dans les années 30, de l'invasion de la Pologne aux discours enflammés d'Hitler.

C'est donc un grand monsieur qui nous quitte aujourd'hui, un immense technicien, un artiste, qui nous excusera sans doute pour la brièveté de l'hommage que nous lui rendons. Mais un tel homme ne mérite aucune mièvrerie. Juste le respect.

See you in space, Cowboy.

Photo Douglas Slocombe

Tout savoir sur Indiana Jones et la dernière croisade

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fennec
23/02/2016 à 17:38

Oh quand même, Januz Kaminski a un style certes marqué mais plein de charme...

Lolo Pecho
23/02/2016 à 16:53

C'etait autre chose que Januz Kaminski.

Bolderiz
23/02/2016 à 12:08

R.I.P. Monsieur.

votre commentaire