Découvrez le Vendredi 13 que que vous ne verrez jamais

Christophe Foltzer | 21 janvier 2016
Christophe Foltzer | 21 janvier 2016

Les choses sont ainsi faites, le grand retour de Jason Voorhees se fera dans la douleur ou ne se fera pas. Alors que l'on est toujours sans nouvelles du projet, le reboot de Vendredi 13 nous présente ce qu'il ne sera jamais. Maigre consolation.

Cela fait quand même un petit moment que l'on parle du reboot de Vendredi 13 sans rien voir venir. Après avoir joué avec nos nerfs en annonçant un found-footage, le film s'est transformé en quelque chose de facture plus classique et a tout repris depuis zéro avec l'arrivée du scénariste de la série Hannibal, Nick Antosca, perdant du même coup son réalisateur David Bruckner. Et depuis, plus rien.

En pleine promotion de son nouveau film à segments Southbound, Bruckner en a profité pour révéler à Fangoria ce qu'il avait essayé de faire avec notre viandard préféré :

"Quand je suis arrivé sur le projet, Paramount essayait d'en faire un found-footage et ils m'ont appelé pour ça. J'avais des idées très spécifiques. Si on se lançait dans cette optique, je n'aurais utilisé qu'une seule caméra et cela aurait donné lieu à un found-footage très classique. Alors les scénaristes et moi, on a commencé à travailler pour voir où cette idée nous amenait. Le found-footage amène certaines restrictions. Déjà le fait d'être coincé dans un unique point de vue, cela rendait la formule du slasher impossible. En plus, ce qui fait les grands slashers, c'est justement les points de vue multiples. Mais c'était un défit assez plaisant à relever et nous en sommes arrivés à une espèce de film de monstre. Toute la mythologie autour de Jason Voorhees nous offrait plein de possibilités et, à un moment donné, notre histoire se déroulait dans les années 80, ce qui n'était pas incompatible avec l'idée du found-footage et nous permettait de nous concentrer sur les personnages."

Jason Voorhees

Des pistes plutôt intéressantes donc, compt-tenu des restrictions imposées par la production, que l'arrivée de Nick Antosca a cependant bousculé :

"On s'est libérés de cette contrainte et on a écrit une version beaucoup plus traditionnelle, qui n'était pas un found-footage. On avait même la permission de vraiment explorer ce que ce film aurait pu donner en tant que vrai reboot dans les années 80.  Mon idée, c'était de faire rencontrer Jason et Génération Rebelle (ndlr : le film de Richard Linklater de 1993), une histoire de passage à l'âge adulte dans les derniers jours de l'école. "

 

Mais finalement, cela n'arrivera pas. Au bout du compte, le producteur décide de reprendre tout à zéro et, face aux délais incertains, libère le réalisateur de ses obligations pour ne pas le bloquer davantage. A l'heure actuelle, le film est toujours en réécriture, sous la plume d'Aaron Guzikowski (Prisoners) et bien que l'on nous parle d'une sortie le 13 janvier 2017, on y croit quand même de moins en moins.

Image 351857

commentaires

JEDI 33
23/06/2016 à 11:20

LE FILM VA PARLET DE SON PERE

west666
21/01/2016 à 14:35

found-footage pour un jason n'importe quoi tout de manière ça sortira pas alors ont parles pour rien

Pseudo
21/01/2016 à 13:56

Ah que que merci Johnny pour la news.

votre commentaire