William Shatner dément sa participation à Star Trek Sans Limites

Christophe Foltzer | 6 janvier 2016
Christophe Foltzer | 6 janvier 2016

Certaines rumeurs ont la vie dure et on peut se demander s'il ne s'agirait pas plutôt de rêves tenaces de vieux fans qui n'arrivent pas à accepter que ce qu'ils attendent ne se réalisera probablement jamais.

Lorsque J.J. Abrams reprend la franchise Star Trek, il s'assure de réunir la vieille garde des fans et la nouvelle génération en créant ainsi ces histoires de réalités parallèles, ce qui lui a permis de faire intervenir le Spock originel, Leonard Nimoy, au-delà d'un simple caméo mais bien dans un contexte narratif utile à l'histoire. Alors, évidemment, maintenant que le troisième film s'apprête à sortir, on s'attend tous à ce que le vrai Capitaine James T. Kirk, William Shatner, fasse de même et reprenne son rôle une dernière fois.

Photo Captain Kirk

Une rumeur qui a la vie dure à Hollywood et sur Internet, depuis de nombreuses années et qu'il faudra bien accepter pour ce qu'elle est : une simple rumeur. Car, non, le vrai Kirk ne reviendra pas, quoi qu'on en dise. Et pour que ce soit clair, Shatner l'a expliqué lui-même au micro du magazine SFX Magazine en précisant même que cela n'avait jamais été prévu :

"Nous n'en avons jamais discuté. Il aurait été intéressant de voir ce que l'imagination fertile de l'équipe aurait pu faire avec quelqu'un qui était plus vieux de 20 ans qu'au moment où le Capitaine Kirk est mort (dans Stark Trek : Generations) et comment ils auraient expliqué cette différence physique.

Photo Star Trek Generations

Mais ce n'est pas arrivé. Je suis persuadé qu'ils y ont pensé à un moment ou à un autre, mais je n'ai jamais eu de vraie conversation dans la perspective de reprendre ce rôle."

Doit-on comprendre que Shatner voulait revenir mais que l'équipe n'y a même pas pensé ? On a beaucoup de mal à le croire. Mais peut-être ne s'agit-il là que d'une petite manipulation pour nous préparer une grosse surprise au moment de la sortie du film le 24 août prochain ? Allez savoir.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire