L'actrice de Much Loved raconte la violente agression dont elle a été victime

Jacques-Henry Poucave | 6 novembre 2015
Jacques-Henry Poucave | 6 novembre 2015

On se souvient que la sortie du film Much Loved au Maroc n’avait pas été de tout repos, entre censure, menaces et insultes. Avec l’agression de sa comédienne, un nouveau pas a été franchi.

Loudna Abidar est ainsi apparue dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, arcade sourcilière ouverte et visage tuméfié. Elle explique avoir été violemment agressée, suite à sa participation au film de Nabil Ayouch. Elle explique que ni les hôpitaux, ni les commissariats n’ont daigné lui venir en aide.

"Les médecins, les cliniques et les commissariats ont refusé de m’accueillir. Je suis allée au grand commissariat de Casablanca en pleine nuit et on m'a reçue avec des rires. Le policier a dit : 'Enfin, Abidar a été frappée !'"

Un comédien du film avait également déclaré avoir été agressé au couteau à Casablanca, courant juin.

 

commentaires

Idem
07/11/2015 à 11:17

Merci Lolo ;)

Lolo Pecho
06/11/2015 à 20:12

Vous faites un article sur son agression mais vous ne mentionnez même pas son nom. Pour info elle s'appelle Loubna Abidar d’où le: 'Enfin, Abidar a été frappée !'"

steven
06/11/2015 à 18:56

Triste et revoltant

Le seul point positive et dont il peuvent etre fières c'est qu'ils ont reussit a deranger .

kick ass
06/11/2015 à 18:01

"ni les hôpitaux, ni les commissariat n’ont daigné lui venir en aide"

ses agresseurs peuvent dormir tranquilles vu qu'apparemment il est plus grave de jouer dans un film sur la prostitution et l'hypocrisie qui l'entourent au maroc que d'attenter à l'intégrité physique d'une personne innocente.

une logique implacable...

votre commentaire