Le réalisateur Jon M. Chu encaisse mal le flop de Jem et les Holograms

Christophe Foltzer | 26 octobre 2015
Christophe Foltzer | 26 octobre 2015

Il est des projets dont on a beaucoup de mal à comprendre ne serait-ce que l'existence et Jem et les Holograms arrive en bonne position. Les producteurs pensaient-ils vraiment qu'adapter au cinéma une série oubliée des années 80 allait faire un carton ?

En tout cas, s'il y en a un qui y croyait, c'est bien le réalisateur Jon M. Chu, spécialisé dans l'adaptation des figurines en plastique au ciné après G.I. Joe : Conspiration et les films de Justin Bieber.

Photo Affiche détail

Sorti vendredi dernier sur pas moins de 2413 écrans américains, le film n'a rapporté qu'une maigre somme de 1,2 millions de dollars, ce qui le place en tête des plus gros désastres concernant la sortie d'un film sur un nombre aussi important de salles. Invité à une keynote lors du Film Independent Forum samedi dernier, le réalisateur a fait part au public de son énorme déception :

"Alors, c'est un peu étrange parce que je suis censé être ici pour vous dire à quel point c'est génial de faire du cinéma - ce qui est le cas - mais là, je ne sais pas si vous avez regardé le box-office ce matin, mais ce n'est pas super.

Photo Jem

Les fans de Jem m'ont envoyé des messages de haine, des menaces de mort, des attaques racistes, c'est vraiment un métier sympa. Les critiques du film ont été dures, pour le dire gentiment. Alors oui, nous n'avons fait le film que pour 5 millions de dollars, mais ça ne rend pas la découverte des chiffres plus facile pour autant. J'aurai probablement d'autres messages dans la journée pour me dire que le film ne va nulle part. Donc, ce n'est pas exactement la meilleure matinée pour moi."

Si l'on comprend l'amertume du réalisateur, qui s'est énormément investi dans le projet, vis-à-vis de l'échec du film, il y a peut-être dans ce flop quelque chose de rassurant. Peut-être que les gens ne sont en fait pas prêts à aller voir n'importe quoi.

commentaires

ikkyphoenix
28/10/2015 à 02:17

Il s'attendait a quoi en s'éloignant autant de l'original ? On attendait une Femme d'affaire ultra rock et magique et il nous a pondu une hanna montana qui fait un road trip !

Hildegarnic
26/10/2015 à 13:51

Ben on lui a rien demandé non plus, hein. Et puis, quitte à se remettre à Jem, autant lire le super comic book qui à débuté cette année chez IDW

Bolderiz
26/10/2015 à 11:13

Mais quelle idée aussi...

Arnaud
26/10/2015 à 10:53

Merde je savais meme pas qu'il sortait en ce moment ce film .... Le marketing a ete au top c'est clair :p

Zanta
26/10/2015 à 10:44

Apparemment, ce n'est pas un travail de commande : le père Chu développe le projet depuis un sacré bout de temps, et a profité de l'intérêt des studios post Transformers/Pitch Perfect.
Mais 5 millions de budget, ça prouve que personne n'y croyait vraiment à part lui.

Je sens qu'on va bien rigoler avec son Now You See Me 2...

Stridy
26/10/2015 à 09:58

Ca a surement été très mal marketé aussi. Ca a pas l'air pire qu'un Twilight.

votre commentaire