Paranormal Activity 5 : une centaine d'adolescents vandalisent un cinéma à Perpignan

Sophie Sthul | 22 octobre 2015
Sophie Sthul | 22 octobre 2015

Une nouvelle fois, un cinéma a été la source d’actes de vandalismes. C’est Paranormal Activity 5 qui semble avoir concentré la vindicte d’une centaine de jeunes gens, dans des proportions inédites.

Annabelle, Sinister 2, les faits divers émaillant l’exploitation des films fantastiques destinés au jeune public se sont multipliés ces dernières années, causant nombre de dégâts à des exploitants dont certains ont depuis purement et simplement banni le cinéma de genre.

C’est à Perpignan que se sont réunis mercredi 21 octobre une centaine de jeunes de 9 à 13 ans. Après s’être rendus dans un cinéma de Perpignan, la troupe a forcé l’entrée d’une salle projetant Paranormal Activity 5, avant de la saccager. Les individus auraient notamment piétiné les lunettes 3D, avant de les jeter sur l’écran. Le tout dans une atmosphère particulièrement violente, puisque pas moins de 60 policiers auront été nécessaires pour que le calme revienne.

Deux jeunes auraient été conduits au commissariat pour « outrage et rébellion », tandis qu’un véhicule de police aurait été caillassé. Une situation délirante, qui laisse presque sans voix la direction du cinéma, qui portera prochainement plainte.

« C’est la première fois qu’on vit une émeute de cette ampleur. Peut-être que c’était lié au film et qu’ils s’étaient regroupés avant, sur internet, on ne sait pas. »

De son côté, le commissaire Janas s’est exprimé dans les colonnes de la presse locale, comme le rapporte L’Indépendant. « Ce n’est pas une opération programmée mais un phénomène d’aspiration, une dynamique de groupe. »

Encore une fois, c’est probablement la variété des films présentés au public qui va en souffrir, ainsi que l’expérience des spectateurs en général, toujours plus nombreux à préférer découvrir les films dans leurs salons que les salles obscures. On se désole également du mauvais goût de ces très jeunes  et nombreux vandales, qui n'avaient manifestement pas lu notre critique de Paranormal Activity 5.

Tout savoir sur Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dilemme7
23/10/2015 à 22:17

Et ce n'est que le début........

Bosdo
23/10/2015 à 20:28

Pareil dans un gaumont de la région parisienne ! Un bordel total dans la salle ! Je suis sortis après 5 mn, et ai demandé me faire remboursé, et je n'était pas le seul ! Ils m'ont dit ne pas intervenir par peur que cela fasse une émeute, et que je suis intelligent donc c'est à moi de ne pas venir voir le film pendant les vacances scolaire ! J'ai cru rêvé, en gros c'est à moi de ne pas venir car des petits c** foutent la merde !

Bibi
23/10/2015 à 10:22

C'est un boulot pour Freddy Krueger !

Bolderiz
22/10/2015 à 20:17

Ils ont vu le film, ils l'ont trouvé super nul, ça les a énervé et voilà... Non, blague à part, faut éradiquer cette racaille insupportable.

Boo
22/10/2015 à 19:04

Mais qu'est-ce qu'ils ont dans le c*l à vandaliser des salles de ciné dès qu'un film d'horreur navrant sort ? C'est quoi le but de ces petits c*ns ? Être dans le journal ? J'imagine la réaction des parents convoqués au commissariat pour leur progéniture. C'est assez hallucinant.

Ethanhunt
22/10/2015 à 17:37

Il faut les attacher et les tabasser à coup de cross et de batte de base ball

Markorel76
22/10/2015 à 16:00

et comment on bannis du monde d un cinéma ? a cette age la , pas le choix faut se retourner sur les parents

Grift
22/10/2015 à 15:22

Des jeunes de 9 a 13 ans ?
J'ai du mal à comprendre les motivations qui cibleraient le film.

Sppiieeelberg, le vrai maître d'Hollywood
22/10/2015 à 14:31

Quelle bande de petits cons, j'espère que les sanctions prises seront conséquentes.

Phantasm
22/10/2015 à 14:23

Qu'ils soit bannis a vie d'entrer dans une salle de cinéma, point.

votre commentaire