Bruce Willis quitte le nouveau Woody Allen en plein tournage !

Sophie Sthul | 25 août 2015
Sophie Sthul | 25 août 2015

La carrière de Bruce Willis ressemble de plus en plus à un lendemain de soirée trop arrosée, pour y remédier, l’acteur compte sur un retour à Broadway… quitte à quitter le prochain Woody Allen en plein tournage !

Le réalisateur New Yorkais avait personnellement choisi Bruce Willis pour partager l’affiche avec Kristen Stewart et Jesse Eisenberg. Et si après des fournées de DTV ou de blockbusters sans âme, on savait le comédien désireux de redorer son blason artistique, on n’imaginait pas que cette orientation prendrait un tour aussi radical.

En effet Bruce Willis a démarré sur les planches, et c’est bien là qu’il compte se refaire une jeunesse, en tenant le rôle-titre de Misery, adaptation du roman éponyme de Stephen King. Problème, ce projet génère un conflit d’agenda. Et ce bon Bruce a décidé de quitter aussi sec le tournage du sieur Allen. Le film, qui est encore sans titre, est désormais sans Bruce Willis.

Un contretemps fâcheux, qui va obliger la production ainsi que l’auteur réalisateur a lui trouver rapidement un remplaçant.

commentaires

henry golant
27/08/2015 à 19:59

bonne chose ! il a rien a foutre chez woody allen ! par contre je ne comprends pas ce dernier quand il l'a embauché ! un moment de fatigue peur etre ?

Jo
27/08/2015 à 03:49

Bruce devient fainéant, cela se voit dans ses films, c'est mou, sans intérêt

ttf
26/08/2015 à 10:50

C'est surtout une mauvaise nouvelle pour lui même.

Zanta
26/08/2015 à 00:31

@Bobby Kennedy/Off
Je ne tentais pas de valoriser ses prestations dans Looper et Moonrise Kingdom, (qui sont tout de même les deux seuls films sauvables en 15 ans), mais du fait qu'il avait dû bosser dans ces deux cas avec des réals exigeants qui avaient d'autres acteurs (souvent plus doués) à gérer en plus de son ego de star hollywoodienne décrépie.

Pour le Woody, il est clair que le mec avait signé juste pour son CV.

Il préfère clairement les yes man qui lui servent la soupe... Il suffit de voir ces choix de producteur sur les deux derniers Die Hard... John Moore et Skip Woods, putain.

Karlito
25/08/2015 à 20:50

Sur France Inter, Clovis Cornillac avait raconté une anecdote à son sujet. Etant un républicain pur jus aux US, il n'avait pas apprécié qu'on en parle dans un entretien d'une radio française. Sur le coup, il n'a pas pipé mot, un peu comme Korben dans le 5ème élément avec l'animateur radio! Stallone l'avait mauvaise aussi en le traitant de cupide et feignasse. Il demandait un million de dollars pour un jours de tournage, il me semble...

Bah, il suffit de ne pas voir ses films et on l'oublie, il y a des acteurs plus intéréssants dpuis les années 90. Il partira aux oubliettes.

Bobby Kennedy
25/08/2015 à 20:32

Y'a qu'à le voir en interview pour comprendre que Kevin Smith a pas menti quand il dit que Bruce Willis ne se laisse pas diriger, et joue comme il l'entend et a toujours eu l'habitude de le faire.
Dans Looper (que je suis l'un des rares à trouver tarte et banal, mais passons), il m'a pas laissé le souvenir d'une interprétation hors du commun. Chez Anderson, peut-être que c'était grâce au peu de temps de présence à l'écran, ou ses partenaires grande gueule comme McDormand, ou juste un coup de chance.
Mais je crois totalement que ce type est un connard insensible au cinoch, et il a pas du piger l'intérêt d'un film de Woody Allen (réputé pour en plus ne pas vraiment beaucoup communiquer)

Zanta
25/08/2015 à 20:25

Par contre, pour Kevin Smith, je pense que c'était au final un choc de cultures.
Le mec a pour habitude de diriger ses plateaux un joint à la main, et en tchatchant avec ses potes... Ca passe avec des jeunes acteurs (et Johnny Depp), mais pas avec un mec à l'ancienne comme lui... et certainement caractériel, oui.

Zanta
25/08/2015 à 20:18

Ca s'était bien passé chez Wes Anderson... (qui, même avec Ryan Johnson, n'avait d'ailleurs vraiment pas justifié ce rang de commandeur de l'ordre des arts et des lettres..)
Inquiétant en tout cas pour la suite, seuls des cinéastes aux fortes personnalités lui ont offert ses meilleurs rôles.

Bolderiz
25/08/2015 à 19:27

Il ferait mieux d'arrêter lui, il n'est plus que l'ombre de l'énorme star qu'il était. Sa seule présence gâche un film désormais, coup de chance pour W. Allen en fait...

Ethanhunt
25/08/2015 à 18:35

Mais putain Bruce regarde tes anciens films et remets toi au boulot nom de dieux!!!!

Plus

votre commentaire