Love : Fleur Pellerin prépare une réforme du système de classification des films pour la fin de l'année

Sophie Sthul | 20 août 2015
Sophie Sthul | 20 août 2015

Il y a quelques jours, le débat sur la censure et le système de classification des films était relancé par l’association Promouvoir, proche de l’extrême droite. Après la suppression du visa d’exploitation de Love et l’appel fait par la Ministre de la Culture auprès du Conseil d’Etat, l’affaire prend une nouvelle tournure.

C’est L’Express qui a révélé que Fleur Pellerin, l’actuelle Ministre, comptait bouleverser le système de classification des films. D’après l’hebdomadaire, elle « considère que les règles de classification des films sont obsolètes ». Par conséquent, elle plancherait sur un tout nouveau système, en vue d’une réforme rapide.

« La réflexion de la commission des œuvres du Centre National du cinéma (et de l’image animée) aboutira avant la fin de l’année. »

Rien n’a encore filtré des consultations ou pistes envisagées par la Ministre de la Culture, qui devrait néanmoins avoir recours à « une consultation publique ». Si Fleur Pellerin, en faisant appel de la décision de justice provoquée par Promouvoir, a pu donner l’impression de soutenir le cinéma et la liberté d’expression, il serait très prématuré d’en conclure que cette possible réforme ira dans un sens confortant la liberté des réalisateurs, distributeurs et producteurs.

On se souvient en effet que Fleur Pellerin avait demandé au Comité de Classification de revoir sa copie, espérant que ce dernier soit plus sévère avec le film de Gaspar Noé. De même, son long silence sur la question indique qu’elle n’est pas nécessairement désireuse d’aller au conflit avec les lobbys extrémistes qui agitent le spectre de la censure.

Espérons que tout cela se fasse dans la transparence et en faveur d'une création plus libre, apaisée et maîtrisée, tant il est vrai que le Comité de Classification est sorti affaibli, voire humilié par le petit manège légal de Promouvoir.

Tout savoir sur Love

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Anthony
23/08/2015 à 19:07

Aura t'elle le courage de dégager cette infâme loi X ? Ce serait courageux, ça.

Satan la bite
21/08/2015 à 11:35

Ah ouais, cool, j'espère qu'on pourra enfin emmener nos enfants de 12 voir des films pornos !! Avec ces gauchistes, je n'en attends pas moins !!

feilong
21/08/2015 à 10:02

Vu la prise de position sur le marché du jeu vidéo, il faudra demander l'avis des lobbys pour savoir vers quelle direction elle se tourne....

Benbad Boy
20/08/2015 à 21:46

Par pitié, ne changeons pas notre classification pour un autre rétrograde comme celui des américains.

Joe Staline
20/08/2015 à 21:31

Il vaudrait mieux faire une loi pour supprimer l'opacité des financements des films par le CNC, cela éviterait de voir des trucs comme LOVE financés par les deniers du peuple !

votre commentaire