Jumanji : Sony officialise un remake pour Noël 2016

Sophie Sthul | 6 août 2015
Sophie Sthul | 6 août 2015

Même si objectivement, Jumanji est un petit film d’aventures auquel le temps n’a pas fait de cadeau, il n’en demeure pas moins la Madeleine de Proust de toute une génération. C’est justement ce pourquoi Sony veut tout reprendre à zéro.

Après deux années très mauvaises pour le studio au box-office, l’heure n’est plus aux prises de risques ou à la création. Et par conséquent, Sony entend bien rentabiliser les marques dont il est propriétaire, minimisant ainsi ses coûts de fabrications et s’assurant de présenter au public des univers qui lui sont déjà familiers et donc plus facile à vendre.

Préparez-vous donc à oublier les débuts de Kirsten Dunst et la performance jubilatoire de Robin Williams, les moustiques géants et le Chasseur, car Jumanji aura bien droit à son reboot. Ce dernier devrait même arriver dans les salles américaines le 25 décembre 2016, histoire que les jeunes parents qui l’auront découvert 20 ans plus tôt aient la bonne idée d’y emmener leurs jeunes enfants.

Derrière cette politique de suites, reboots et remake massives (Sony a annoncé pas moins de 16 projets différents), c’est bien sûr le modèle Universal que veut répliquer la Major. Son concurrent a en effet réussi une année historique en termes de bénéfices grâce à Fast & Furious 7, Jurassic World, Pitch Perfect 2 et Les Minions, soit uniquement des suites ou des relectures.

Tout savoir sur Jumanji

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Robin se retourne dans sa tombe...
06/08/2015 à 17:09

Je sens d'avance le truc plat, mal écrit, plein d'effets numériques et en 3D évidemment !
J'espère me tromper, en revanche, je ne trouve pas qu'il ait si mal vieilli que ça le premier opus.

Je me rappelle avoir été frustré qu'il ne dure pas 3h la première fois que je l'ai vu tellement j'aimais l'ambiance dans laquelle j'étais... J'avais 11 ans et les années 94 et 95 m'avaient empli de bonheur cinématographique (Jurassic park, Forrest Gump, Braveheart, la BA d'independance day, Alerte, Ace Ventura 1 & 2, Les évadés, ...).

Ma nostalgie va en prendre un coup!

votre commentaire