Un flic à la maternelle : La comédie la plus célèbre d'Arnold aura-t-elle droit à son remake ?

Christophe Foltzer | 13 juin 2015
Christophe Foltzer | 13 juin 2015

Ce n'est pas que l'on s'inquiète de voir autant de remakes ou de reboots déferler sur nos écrans mais, à raison d'une nouvelle par jour en moyenne, on se demande quand même s'il n'y aurait pas un problème d'imagination dans les majors.

Sympathique petit film familial de 1991 dans lequel Arnold était un flic badass obligé d'infiltrer une école maternelle et de se confronter à la pire menace de l'univers, des enfants en bas âge, Un flic à la maternelle avait plutôt pas mal marché. Pas au point de générer un culte encore actif aujourd'hui mais c'était rigolo.

On est donc d'autant plus perplexe aujourd'hui quand on apprend que la division vidéo d'Universal, 1440 Entertainment, prévoit de refaire le film. Pour l'instant, aucune info n'a été communiqué sur le projet, qui reste encore une rumeur, mis à part un premier pitch assez "autre".

En effet, cette nouvelle version mettrait donc toujours en scène un flic badass, homme d'action et chef dans l'âme, flanqué d'un partenaire indien appelé Sanjit, obligé d'infiltrer une école maternelle pour y retrouver un disque dur contenant des informations top secrètes relatives au Programme de protection des témoins du FBI. Ils se retrouveront aux prises avec des gangsters albanais.

Alors oui, ça fait tout bizarre comme résumé, on ne voit pas trop l'intérêt de rattacher cela au film d'origine mais, pour le moment, il semblerait que le studio n'ait pas encore décidé sous quel format apparaitra le projet puisqu'il hésiterait entre un film de cinéma ou une série télé. A suivre donc.

 

Tout savoir sur Un flic à la maternelle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Zanta
13/06/2015 à 16:33

" flanqué d'un partenaire indien appelé Sanjit"... Là, on est dans la plus-value 2015.
Le sideckick black, c'est so 1991...

Flash
13/06/2015 à 12:00

Vive Hollywood et son imagination débordante !
En plus l'original était naze.

votre commentaire