Star Wars 7 : pourquoi Brad Bird a dit non à Disney

Jacques-Henry Poucave | 21 mai 2015
Jacques-Henry Poucave | 21 mai 2015

Le réalisateur de Tomorrowland – À la poursuite de Demain, Brad Bird, a fait un choix que peu de metteurs en scène auraient fait : refuser de tourner Star Wars : Le Réveil de la Force. Il vient d’expliquer pourquoi.

C’est au cours d’un entretien avec IGN que l’artiste a expliqué les raisons de son refus. On savait déjà qu’il avait choisi de décliner l’offre de Disney, pour pouvoir travailler correctement sur À la poursuite de demain, mais il a eu le bon goût d’en dire un peu plus.

« J’aime Star Wars, mais Star Wars sera produit, que je m’en occupe ou pas. Ils ne vont pas repousser Star Wars pour me laisser faire Tomorrowland. Pour ce dernier, le timing est fragile. Et nous sommes dépendants du timing.

 

 

Ça a été une question essentielle pendant sa fabrication, et je l’ai beaucoup apprécié. Et je me suis dit qu’il était possible que Tomorrowland ne se fasse finalement pas, simplement si nous rations cette fenêtre de tir. Un film est quelque chose d’étrange. Ce n’est pas tangible.

Vous êtes face à ce nuage informe que vous essayez de concrétiser, et je me suis dit que celui-là méritait d’être réalisé.

Vous savez, Star Wars est déjà quelque chose de robuste, et sera très bien traité. »

 

 

Si de toute évidence, nous aurions adoré voir le metteur en scène du Géant de fer et des Indestructibles prendre en main Star Wars : Le Réveil de la Force, impossible de ne pas se réjouir qu’il ait eu le courage de ne pas dévier de sa trajectoire. Pourquoi ? Parce que Tomorrowland, en dépit d’une promotion rachitique, est une superbe réussite.

Et comme par hasard, vous pourrez en retrouver notre critique ici-même.

 

 

 

Tout savoir sur À la poursuite de demain

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Zanta
22/05/2015 à 19:25

Les critiques US sont très mitigées...
Pour l'avenir des blockbusters non issus d'une franchise, j'espère qu'ils ont tort.

dark locutus
21/05/2015 à 14:55

et puis tout simplement il est un vrai fan de l'univers star wars et ne veut pas participer à cette purge que sera l'épisode 7 et ce qui en découlera !
ça me le rend bien sympathique en tout cas ! déjà qu'il est très talentueux !

bof
21/05/2015 à 14:13

Au vu de ce qui nous prépare Disney, il y aura certainement d'autres opportunités pour Bird, même après Les Indestructibles 2. En tout cas, chapeau l'artiste. Et vivement le visionnage de son Tomorrowland.

votre commentaire