Cannes 2015 : à mi-parcours, qui est le mieux placé pour la Palme ?

Chris Huby | 19 mai 2015
Chris Huby | 19 mai 2015

Nous sommes arrivés à mi-parcours et déjà, tout le monde s’interroge pour savoir qui sera le grand gagnant du Festival de Cannes. La Palme d’or étant la récompense internationale la plus prestigieuse, tout le monde s’interroge pour savoir qui remportera la glorieuse distinction.

Pour se faire une idée des impressions globales de la critique, penchons-nous sur le panel international établi par nos confrères de Screen, un des plus représentatifs et complets.

Le grand favori de la presse n’est autre que Carol de Todd Haynes, romance historique en Cate Blanchett et Rooney Mara. C’est pour le moment le film qui réunit le plus grand consensus derrière lui. Juste après se trouve Le Fils de Saul, drame éprouvant situé dans un camp d’extermination, qui aura divisé notre rédaction.

Viennent ensuite dans un mouchoir de poche le tranquilou Mia Madre de Nanni Moretti, Notre Petite sœur de Hirokazu Kore-Eda puis l’épatant de The Lobster. Après eux, on retrouve trois petits canards, envers lesquels la critique a été plutôt impitoyable.

Ainsi Tale of Tales de Matteo Garrone, Sea of Trees de Gus Van Sant et Mon Roi de Maïwenn sont à la traîne dans les cœurs des journalistes. On se désolé particulièrement de voir que le Garrone, qui nous a immensément séduit, n’aura pas été le tasse de thé de nos confrères.

Ce classement temporaire soulève plusieurs questions. Tout d’abord le fait qu’un film tel que Carol (excellent, mais au programme très attendu), signifie bien qu’une large partie du public n’a pour l’instant pas été séduit par la compétition officielle, qui a démarré tout doucement.

De même on note que les habitués de la Croisette sont ceux qui ont le plus violemment déçu jusqu’à présent. En effet, entre le navet de Gus Van Sant, le mélo de Moretti et le dernier Maïwenn, on ne peut pas dire que la critique aura trouvé son bonheur chez les artistes déjà passés par Cannes.

Bien sûr ce classement ne saurait être indicatif des orientations du Jury présidé par les frères Coen. Sans compter qu’il reste encorede très gros poissons susceptibles de transformer ce classement temporaire. En effet, MacBeth, Jacques Audiard, Denis Villeneuve, Paolo Sorrentino ou encore Hou Hsia Hsien pourraient mettre un sacré bazar sur la Croisette.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire