Jurassic World révèle enfin Omar Sy pour son ultime bande-annonce

Jean-Luc Hassaique | 22 avril 2015
Jean-Luc Hassaique | 22 avril 2015

Certains se réjouissent de voir débarquer un nouveau Jurassic Park visiblement délirant et décomplexé, d’autres craignent de voir l’œuvre visionnaire de Spielberg piétinée par Jurassic World. Mais aujourd’hui, il est temps de s’intéresser aux nouveaux éléments dévoilés par la bande-annonce finale du film de Colin Trevorrow.

 

Omar, l’imbouffable

Le réalisateur l’avait annoncé il y a quelques semaines, notre Omar Sy national aura droit à bien plus qu’un simple caméo comme dans X-Men : Days of future past. Dresseur de Raptors français, qui cause à ses dinosaures dans la langue de Molière, il aurait notamment droit à une séquence d’action spectaculaire et pourrait survivre au métrage.

Nous découvrons ici les premières véritables images du comédien (fugacement entraperçu dans un teaser jusqu’à présent). Pas grand chose de fondamental, mais l’indication qu’il participera à la fameuse scène des raptors biker, chevauchant un quad. Une perspective rassurante, puisqu’il s’agira probablement d’un des morceaux de bravoure du film.

 

Le T-Rex de retour !

Même si la production avait bien confirmé la présence du T-Rex, l’emblème absolu de la saga et super-prédateur rendu culte par Jurassic Park premier du nom, on n’avait encore rien vu du patron.

La nouvelle bande-annonce corrige le tir et nous révèle une séquence en hommage au film de Steven Spielberg, où le saurien sera nourri… d’une chèvre évidemment, devant une foule de touristes en délire.

 

Indominus Maximus

Nous savions que le dinosaure génétiquement modifié de Jurassic World, baptisé Indominus Rex, devait être un prédateur plus puissant que le Tyrannosaure et surtout une créature d’une intelligence supérieure.

Et ce n’est rien de le dire puisque dans le trailer, il arrive à se planquer malgré ses 15 mètres de haut, manipule les ptérodactyles, puis se débarrasse d’un hélicoptère équipé d’une gatling.

Plus fort encore, Indominus se débarrasse de son implant GPS. Carrément. On suppose qu’en cours de film, il se fera un profil Facebook et utilisera Meetic pour piéger de nouvelles proies.

À moins qu’il n’improvise un numéro de claquettes afin d’attendrir les militaires à ses trousses. Sacré potentiel.

 

Place aux nouveaux !

On savait qu’ils seraient présents, mais on n’avait pas encore vu les Ankylosaures. Et au détour de quelques plans, nous les découvrons tentant de pulvériser le curieux moyen de transport utilisé par les deux enfants visitant le parc.

 

Ride my Raptor

Même si la scène des raptors accompagnant Chris Pratt à moto a beaucoup fait jaser, on ignorait globalement quel était son emplacement et son contexte dans le film. Il semblerait qu’elle se déroule alors que les équipes du parc tentent de mettre fin à l’échappée sanglante de l’Indominus Rex.

Après plusieurs échecs, Chris Pratt accepte de mener la traque. Mais il est loin d’être uniquement accompagné de ses raptors. Comme évoqué plus haut, Omar Sy participe à la chasse, au moins une jeep, et un gaillard équipé d’un lance-roquette.

On peut donc supposer que nous aurons droit à un affrontement délirant entre humains et dinosaures, une sorte de fantasme à la Dino Riders.

 

C’est désormais clair, Jurassic World entend liquider l’héritage de Jurassic Park premier du nom et totalement se déconnecter de l’héritage du film de monstre classique. En assumant un modèle plus proche de Piranha 3D ou des Dents de la Mer 3, on espère que le film parviendra à atteindre le niveau de déconnade et de décomplexion qu’il vise, afin de nous offrir un beau moment de pop corn préhistorique.

Tout savoir sur Jurassic World

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Banshee
22/04/2015 à 18:09

Non mais sérieux...ceux qui croit qu'il apprivoise les raptor non ou pas vu la BA jusqu'au bout...ou il s'aime casser du sucre sans l'avoir vu...(possible ca).

Franchement J'adore, on sent vraiment qu'ils ont pris des risque. Alors oui sa fait penser au premier film, mais au moins il y mette pleins de chose nouvelle et différente idée(a voir si ca fonctionne), qui a l'instar d'un autre film...lui joue la carte de la nostalgie en apportant rien de neuf(ou trop peux).
Oui je suis prêt pour les cailloux.
Bref non moi je le sent bien ce nouveau volet, sans étre LE film de l'année il sera je pense un des plus efficace...puis rien que de retourner au Park....j'en ai des frisson!

Touco
22/04/2015 à 15:57

Je rêve ou le héros "apprivoise" des dino pour en faire des animaux de compagnie ???
C'est sur que c'est plus fun qu'un labrador ! Mais quand même !!!

Dédé
22/04/2015 à 07:08

L'original était déjà un nanar celui là ne eut pas être pire. L'idée de base est bien mais qu'est ce qu'il était niais celui de Spielberg !!

Jo
21/04/2015 à 19:01

Bof de plus la matière french me repousse aussi dans ce film

claypool
21/04/2015 à 13:30

ouch sa a l'air beau et bien réalisé mais l'histoire sent le wtf à plein nez je suis un peu inquiet, un peu peur de voir un nanard à gros budget.

Bolderiz
21/04/2015 à 13:11

Va savoir pourquoi, je le sens bien ce film, je sais pas pourquoi...

sylvinception
21/04/2015 à 11:03

Ben il est pas déguisé en dino, Omar ??

votre commentaire