Un peu, beaucoup, aveuglément : Clovis Cornillac, un enfer dans la bande-annonce de son premier film

Jacques-Henry Poucave | 3 avril 2015
Jacques-Henry Poucave | 3 avril 2015

Dans la longue liste des pitchs de comédie romantique, Un peu, beaucoup, aveuglément propose une formule amusante : la rencontre explosive entre deux voisins ingérables qui partagent un mur et donc un quotidien, sans jamais se voir.

Clovis Cornillac a choisi la comédie romantique pour ses premiers pas derrière la caméra : l'histoire de Machin et Machine, un homme et une femme sans noms mais aux personnalités hautes en couleurs. Habitué à faire fuir tous ceux qui oseraient emménager dans l'appartement à côté du sien, Machin se frotte à une belle difficulté lorsque débarque Machine. Condamnés à cohabiter à cause de ce maigre mur qui réunit leurs vies malgré eux, ils tombent bientôt amoureux de cette voix sans visage.

Le comédien, vu récemment dans la série Chefs, partage l'affiche avec Mélanie Bernier pour cette sucrerie qu'il a coscénarisé avec Lilou Fogli, sa compagne également actrice dans le film. En salles le 6 mai.

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire