It Follows : le réalisateur explique la fin du film

Jacques-Henry Poucave | 2 avril 2015 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jacques-Henry Poucave | 2 avril 2015 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Certains spectateurs du superbe It Follows ont été décontenancés par la fameuse scène de la piscine. À la fois classique, tordue et désespérante, son atmosphère et son déroulement ont surpris. Le réalisateur a décidé de s’expliquer.

David Robert Mitchell savait bien que la fameuse scène située dans une piscine publique, qui devrait logiquement constituer le climax du film, risquait de surprendre une partie du public, et pour cause, elle détourne de plusieurs manières les codes du genre, tout en rendant hommage à La Féline, de Jacques Tourneur. C’est ce qu’il a expliqué à Vulture, attention, si vous n’avez pas encore vu le film, ce qui suit contient des SPOILERS.

 

Photo Maika Monroe

 

« C’est le plan le plus stupide de tous les temps ! C’est un plan d’ados qui ont vu trop de films, c’est quelque chose que pourrait inventer la bande à Scooby-Doo, et c’était l’idée en quelque sorte. Que feriez-vous si vous étiez confronté à un monstre et vous retrouviez enfermé dans un cauchemar ? Au bout du compte, vous devez trouver un moyen de l’affronter qui vous est accessible dans notre réalité physique.

Nous avons voulu éviter toutes les mises en place traditionnelles pour cette séquence, parce que dans des films d’horreur plus traditionnels, on aurait dû placer un indice qui amène nos héros à comprendre comment tuer le monstre.

 

photo

 

J’ai intentionnellement évité de mettre ça en place. À la place on les découvre faisant de leur mieux pour accomplir quelque chose, et nous les regardons échouer. C’est probablement une manière non-conventionnelle d’appréhender la confrontation du troisième acte, mais nous avons pensé que c’était une façon très marrante de s’en charger. »

 

It Follows

 

Pour compléter cette intéressante déclaration au sujet d’It Follows, il nous semble important de préciser un autre élément que le metteur en scène n’aborde pas. Tout au long du film, alors qu’apparaît la mystérieuse entité qui poursuit nos héros, il devient clair qu’elle revêt l’apparence de leurs proches.

Fait particulièrement perturbant durant cette séquence, la créature nous est dévoilé sous les traits du père de l’héroïne, qui n’a jamais été formellement présenté aux spectateurs, mais dont de très nombreuses photographies ornent la maison, un des principaux décors du film.

 

Affiche

Tout savoir sur It Follows

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Shineiya
14/06/2021 à 01:54

J'ai trouvé ce film complètement naze, pourtant je suis une grande fan de film d'horreur. Il est vraiment bien trop surestimé, il est original c'est vrai mais il n'a que ça pour lui..

Rod du Gabon
27/01/2017 à 02:14

très bon film. pas besoin de budget colossal pour créer de tel chef d'oeuvre. j'ai flippé la partie où la vielle dame arrive vers Jay lors qu'elle suivait son cours.jetais curieux de savoir comment ça aller terminer. mais bon. suis resté sur ma faim......ce genre de situation, se produit veritablement chez nous en Afrique. à croire que le scénariste de ce film est un africain... vive la suite de ce magnifique film.

guiduc
03/10/2015 à 01:26

@the moon

c'est sûr qu'en terme de scène d'ouverture et de twist final j'ai préféré "saw" mais ce film reste très intéressant dans sa manière de réinventer les codes de la peur...

BEI
05/07/2015 à 00:02

On s'ennuie beaucoup. Pas de scénario. Juste une bonne façon de filmer et une bonne bande son. Si vous aimez les films qui ont une explication (pas forcément rationnelle mais une explication néanmoins), passez votre chemin.

TORO91
18/06/2015 à 08:52

A

TORO91
18/06/2015 à 08:52

Je m'attendais un un truc grave flippant !
Bof ! Mou !
Mr Babadook, ça c'était pas trop mal !
Parler de l'Exorciste, des années 80, rien à voir !
Quelque scène bien faite, mais sinon...
Et cette fin !!!

TheMoon
03/04/2015 à 14:38

Je pense qu'il y a eu beaucoup de pub autour du films, les critiques sont bonnes. Prenez un peu de recule et vous verrez dans quelques années que des films comme It Follows sont rare donc précieux.

De plus, on retrouve tout les ingrédients des films des 80's (dédicace à John Carpenters...).

Bon concept=bon film
Bon film = un remake pourri

Comparez It Follows aux autres film fantastique / Horreur et vous verrez que le film mérite sa place (par contre je ne suis pas d'accord avec la rédaction c'est pas le meilleur film fantastique de ces 20 dernières années...)

J'ai pas de titre en tête qui me viens mais j'ai pris des claques au ciné ou derrière mon PC ces dernières année...

TheMoon

sylvinception
02/04/2015 à 13:27

"En tout cas, dans ce qui est film bien bien surestimé, It Follows se pose là..."

Putain, enfin!!

Bolderiz
02/04/2015 à 13:16

Pas vu mais vos coms me donnent envie d'en savoir plus sur ce film...

germain2001
02/04/2015 à 13:11

Au dela de la realisation, le plus impressionnant pour moi est le concept lui meme: ou que vous soyez, quelque chose marche lentement et invariablement vers vous.
Rien que cette idee je la trouve effrayante, et ca m'a travaille les jours d'apres.
Les films du genre devraient plus souvent s'appuyer d'abord sur de bons concepts.

Plus
votre commentaire