Léviathan : découvrez un incroyable court-métrage de science-fiction !

Jacques-Henry Poucave | 17 mars 2015
Jacques-Henry Poucave | 17 mars 2015

On ne compte plus les courts-métrages qui auront attiré l’attention des studios avant de devenir de véritables longs-métrages, comme récemment Alien 5, Whiplash, ou Deadpool ou District 9. Ces teasers ou bandes-démo sont autant d’occasion pour des équipes motivées de prouver leur capacité à générer avec peu de moyens un résultat spectaculaire et abouti.

Léviathan pourrait bien être l’un des plus impressionnants jamais réalisés.

On le doit au réalisateur Ruairi Robinson, derrière l’injustement mal-aimé Last Days on Mars, au scénariste Jim Uhls (Fight Club) et au designer Jim Murray (Avatar). Le résultat est techniquement impressionnant, grâce à ses effets spéciaux dignes d’un blockbuster, d’une élégance rare et semble déployer un univers particulièrement référentiel et excitant.

Il y est question d’un futur lointain dans lequel l’humanité est parvenue à voyager au-delà de la vitesse de la lumière, en récoltant les œufs d’un super prédateur gigantesque, dont la traque est devenue un enjeu majeur. La plupart des hommes menant la chasse à ces implacables créatures sont enrôlés de force.

L’analogie avec la condition des baleiniers du XIXè siècle, d’autant plus évidente que Leviathan reprend également leur méthode d’approche des cétacés, est très claire, et on salive d’avance de pouvoir admirer un jour cette version SF de Moby Dick.

Tout savoir sur Ruairi Robinson

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bolderiz
18/03/2015 à 13:04

C'est superbe...

Phil (l'original)
18/03/2015 à 09:33

ça me fait plus penser à un préquel d'Avengers quand les Chitauris cherchent à capturer une murène géante. ;-)

Grognon
17/03/2015 à 23:15

Vraiment très intriguant, très bien réalisé et le design est vraiment réussi...

Dirty Harry
17/03/2015 à 17:00

Et bien vivement que quelqu'un se mette à réaliser le Dune de Jodorowsky au vu de ce que l'on peut accomplir aujourd'hui.

votre commentaire