Oscars 2015 : Birdman triomphe, American Sniper tire à blanc

Christophe Foltzer | 23 février 2015
Christophe Foltzer | 23 février 2015

Cette nuit, se déroulait la 87ème Cérémonie des Oscars. Alors que Boyhood était le grand favori de cette édition, il s'est fait coiffer au poteau par Birdman. Retour sur une soirée qui a réservé quelques surprises.

Après la répétition générale que sont les Golden Globes, il paraissait acquis que Boyhood repartirait avec plusieurs statuettes et que la lutte serait serrée avec le Birdman d'Inarritu. Mais c'était sans compter sur le comité des Oscars qui en a décidé autrement. Voici le palmarès de cette année :

Meilleur Film :Birdman

Meilleur Réalisateur : Alejandro G. Inarritu

Meilleur Acteur : Eddie Redmayne pour Une merveilleuse histoire du temps

Meilleure Actrice : Julianne Moore pour Still Alice

Meilleur Acteur dans un second rôle : J.K. Simmons pour Whiplash

Meilleure Actrice dans un second rôle : Patricia Arquette pour Boyhood

Meilleur Film étranger : Ida

Meilleur Film d'animation : Les nouveaux héros

Meilleur Scénario adapté : The Imitation Game

Meilleur Scénario original : Birdman

Meilleure Photographie : Birdman

Meilleurs Costumes : The Grand Budapest Hotel

Meilleur Documentaire : Citizenfour

Meilleur Documentaire format court : Crisis Hotline : Veterans Press 1

Meilleur Montage : Whiplash

Meilleur Maquillage : The Grand Budapest Hotel

Meilleur Bande-originale : The Grand Budapest Hotel

Meilleure Chanson : Glory pour Selma

Meilleure Production Design : The Grand Budapest Hotel

Meilleur Court-métrage d'animation : Feast

Meilleur Court-métrage : The Phone Call

Meilleur Montage sonore : American Sniper

Meilleur Mixage : Whiplash

Meilleurs Effets visuels : Interstellar

 

 

On le voit, l'Académie des Oscars n'a pas pris de risques, préférant bouder le dernier Eastwood en le reléguant à une timide récompense technique. Quant à Boyhood, mis à part sa récompense pour Patricia Arquette, il n'aura fait que de la figuration malgré ses 9 nominations.

commentaires

Zapan
23/02/2015 à 15:11

Boyhood le grand oublié… La mise en scène devait aller à Inarratu mais le meilleur film était à l'évidence Boyhood.
Pauvre, Linklater, il va devoir encore se surpasser...

Diego
23/02/2015 à 10:40

Quelle pantalonnade cette cérémonie.
Épouvantable.
A part pour Patricia Arquette et son discours.

neo
23/02/2015 à 09:51

Cool pour Birdman, un grand film.
Mais surtout génial pour JK Simmons. Un excellent acteur trop peu célébré.

Phil (l'original)
23/02/2015 à 09:47

En même temps, Birdman est une put**n de leçon de mise en scène donc l'Oscar du meilleur réalisateur est amplement mérité (pour le film, ça se discute).

votre commentaire