Timbuktu un an après, Abderrahmane Sissako présidera la Cinéfondation de Cannes

Simon Riaux | 17 février 2015
Simon Riaux | 17 février 2015

Timbuktu aura définitivement été le film de la consécration pour son réalisateur. Après avoir été récompensé et nommé dans quasiment toutes les manifestations cinématographiques d’envergure, Abderrahmane Sissako reviendra en 2015 à Cannes.

En effet, l’artiste y sera Président de la Cinéfondation et des Courts-Métrages au festival de Cannes. Un rôle dans lequel il succède notamment à Michel Gondry, Martin Scorsese ou encore Jane Campion.

On se souvient que si le film n’avait pas été récompensé, il avait ému la Croisette en 2014, dont l’exposition lui avait valu de se répandre à toute vitesse dans le monde entier. Quelques mois plu tard, le film remporte un Bayard d’Or à Namur, se voit honoré du titre de Meilleur Film aux Lumières tandis que Sissako y est salué comme Meilleur Réalisateur.

On suppose que Timbuktu ne partira pas non plus bredouille de la prochaine cérémonie des César, puisqu’il y est nommé dans huit catégories. Enfin, le film pourrait remporter l’Oscar du meilleur film étranger.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire