Captain America 3 : Robert Downey Jr. fait d'importantes révélations

Simon Riaux | 27 janvier 2015
Simon Riaux | 27 janvier 2015

Alors que la promotion d’Avengers : L’Ere d’Ultron s’accélère, les spéculations concernant Robert Downey Jr. vont bon train.

Car en l’absence d’Iron Man 4 officiellement annoncé par Marvel, on se demande forcément si l’acteur va ou non quitter la super franchise de Disney après Captain America : Civil War, dont il sera un des principaux antagonistes.

C’est pourquoi ComicBookMovie a demandé à l’acteur pourquoi il avait accepté de jouer les bad guy dans le troisième film consacré à Captain America.

« Ils m’ont dit, si tu es avec nous, on peut faire ça, sinon Captain America 3 deviendra autre chose. C’est agréable de se sentir indispensable. Et dans le cas présent, c’est une question d’entraide également. »

Doit-on comprendre que le passage de Robert Downey Jr. du côté obscur des Avengers sera sa dernière apparition ? Sera-t-il vraiment le méchant de Captain America : Civil War ?

« Je ne présenterai pas les choses ainsi. La grande question, pour Chris Evans et le Cap c’est comment amener le personnage dans une configuration qui amène le public à se dire : « Mec je n pensais pas voir Steve Rogers changer à ce point »

 

Après avoir vu Snowpiercer, on a envie de retrouver un peu de ce personnage en lui. »

 

Voilà qui devrait faire frétiller les fans de comics et le public de Marvel. En effet, on pourrait donc s’attendre à voir Captain America véritablement se transformer en leader révolutionnaire, ou au moins en combattant jusqu’au-boutiste.

Une logique kamikaze qui pourrait aller de pair avec la fin du contrat de Chris Evans, qui a d’ores et déjà annoncé qu’il ne prolongerait pas sa collaboration avec Disney au-delà de ce film…

 

Tout savoir sur Captain America : Civil War

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
zzz
24/03/2016 à 22:14

protagoniste ?

catmin
10/01/2016 à 08:50

au commentaire contre les mecs en collants et si ça va s'arrêter un jour:
c'est quoi ce problème avec les mecs en collant? tu es contre-danse ou quoi?! je te mets à l'amende alors...

non mais sans blague: Robin des bois était déjà un mec en collant!!!
voir la référence du genre, le film de 1938 avec Errol FLynn, qui a pas pris une ride...

Turlok
08/11/2015 à 19:58

Avangers et Comics étaient mes bibles de chevets quand j'étais gosse, ont ne critique pas :) Et je de tout les super Héros de BD et ciné, Serval restera mon préféré, même si j'aime beaucoup les autres. Cap'taine et iron man, trés bon, même si je trouve que Tony se la pète trop part apport au personnage BD qui est 1 poil plus... modeste (?) mais ont l'adore comme ça, il fait rire et sourire ;)
Bref, ont les aimes tous, et ils resterons sur la toile pour encore quelques années avant de disparaître. comme star war , 40 ans plus tard c'est toujours là, n'en déplaise. Et personne ne dis " ça s’arrête quand ces super héros du futur ??... Vive Marvel et ses personnages !

Caol Ila
16/10/2015 à 06:21

Stef, vous avez raison en tout point.

ATTENTION SPOILERS.

L'arc narratif "Civil War" mène à la mort de Captain America. Or Chris Evans a confirmé sa participation aux derniers volets de la saga "Avengers" (Infinity Wars, qui portera vraisemblablement sur les pierres d'infinité déja abordées dans plusieurs des épisodes précédents. Donc il est à prévoir une déviance narrative par rapport au matériel qui sert de base à l'intrigue. Et c'est une très bonne nouvelle pour les spectateurs que nous sommes.

Premièrement parce que ça signifie que le Studio Marvel (au cinéma) ne se sent absolument pas tributaire des histoires contées dans les comics, et s'en affranchit sans complexes (on l'avait déjà vu dans les épisodes précédents; mais pas à une telle ampleur, celà-dit)

Et deuxièmement parce que ça présente pour le spectateur un caractère inattendu et aléatoire qui ne peut que profiter à ce genre de film : si tout le monde sait à quoi s'en tenir en liant les comics, quel intérêt à débourder 200 000 000 $?

Stef
09/05/2015 à 01:22

Les comics sont une source quasi inépuisable de personnages, de scénarios, de situations exploitables au grand écran. Les effets spéciaux modernes ont rendus possible cette exploitation, qui ne va donc pas s’arrêter. Il faut par contre espérer que cette exploitation ne nuise pas à l'écriture des comics qui auraient désormais en arrière pensée permanente le passage au cinéma (donc intrigues grand publics, modération des situations etc...).

Civil War pourrait être une tuerie si le scénario est bien construit, que les personnages restent nuancés et que chacun garde des motivations défendables l'amenant à certaines extrémités. Cap' se la jouant milicien de la liberté défendant les idéaux des pères fondateurs, et Iron Man en "Big Brother" cherchant à protéger les hommes du danger des super héros. Si au contraire l'un des 2 vire "dark side" pendant que l'autre défend la veuve et l'orphelin... ce sera manichéen et très moyen. Le potentiel "politique" d'un tel film est aussi énorme au moment ou les américains débattent du Patriot Act.

Concernant les films, les acteurs vont tous poursuivre jusqu'à Avengers 3 (part 1 & 2) avec Thanos, les gemmes de l'infini déjà vues dans les précédents films etc... après cela, plusieurs acteurs ont déjà dits qu'ils passeraient à autre chose, qu'ils en avaient un peu marre... Thor, Cap', Iron Man... ce sera sans doute un bon moment pour lancer un nouvel arc avec de nouveaux acteurs grâce aux pouvoirs de Scarlet Witch, qui sais. Cela fera presque 10 ans qu'ils jouent les mêmes rôles, ouf, ça occupe une carrière ! Ils sont aussi conscient qu'ils vieillissent et ne doivent pas restés trop attachés à ces personnages. Mais ils sont encore loin du record tenu par Hugh Jackman et son Wolverine !

Bastien
01/05/2015 à 09:12

Chris Evans parle du tournage Avengers 3 ... J'imagine donc que sa collaboration avec Marvel ne se termine pas avec Civil War.

Piterdevries
30/04/2015 à 20:34

Le genre film de super héros est devenu un genre à part entière. Donc cela ne s'arrêtera jamais. Si un genre ne plaît pas on en regarde un autre voilà tout. A ce moment là pourquoi ne pas dire aussi : "Des films avec des flics qui traquent des truands ça va s'arrêter un jour ?" "Des comédies sur les relations entre un homme et une femme c'est pas bientôt fini ?" etc... etc...
Et n'oublions pas James Bond qui, pour la 24eme fois, va affronter un méchant lambda qui veut dominer le monde. S'il y a 24 James Bond, il peut y avoir 24 Avengers, 24 Batman ou 24 iron man. En tout cas moi ça me convient. Comme dit si bien Sk, nos amis en collant ont 50 d"histoires derrière eux alors que tous les livres James Bond ont déjà été adaptés.

le Vince
30/04/2015 à 19:11

Et Batman vient d'avoir 75 ans, alors...Et il en a des histoires à nous raconter! Ahhhhh! Silence!

Flash
27/01/2015 à 20:33

Et ouais 50 ans de comics, Perso j'en ai jamais assez !

REA
27/01/2015 à 18:45

Je pense qu'il faut savoir arrêter une franchise à temps. A part IRON MAN 2, les 2 autres sont très biens. Civil War est donc une bonne option.

Plus
votre commentaire