Un César d'Honneur pour Sean Penn, enfant terrible du cinéma américain

Simon Riaux | 27 janvier 2015
Simon Riaux | 27 janvier 2015

Seulement quelques jours après que Luc Besson ait reçu la médaille d’or de Césars, Sean Penn s’apprête à être honoré d’un César d’honneur récompensant l’ensemble de sa carrière.

Une distinction amplement méritée au vu du C.V. de l’acteur, aussi riche que dense, émaillé de grands films et de quelques chefs d’œuvres.

Le célèbre sale gosse, connu pour ses coups de sang a marqué des bobines comme Taps, Colors, ou encore Outrages de son charisme incandescent, avant de se stabiliser et de trouver un certain équilibre lors de son passage à la réalisation.

Indian Runner, Crossing Guard ou The Pledge comptèrent parmi les sommets de sa carrière. Des réussites incontestables qui ne doivent toutefois pas écraser ses collaborations fructueuses avec David Fincher, Clint Eastwood ou encore Terrence Malick.

Alors qu’il sera bientôt à l’affiche du Gunman de Pierre Morel (Taken), on espère que Sean Penn ne va pas suivre la pente glissante défrichée par Liam Neeson du film d’action pour quinqua.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Wrack
27/01/2015 à 15:14

Besson est le seul qui parle correctement anglais... ;)

sylvinception
27/01/2015 à 11:32

Cerise sur le gâteau pour l'ami Sean : remis par Besson himself!!

votre commentaire