Vidéos Meilleures scènes de sexe, le Top 2014

Jacques-Henry Poucave | 16 janvier 2015
Jacques-Henry Poucave | 16 janvier 2015

Après une riche année 2014, l’heure est aux tops et aux bilans. Plutôt que de vous proposer les interminables listes de fin d’année, la rédaction vous propose d’en revivre les moments forts en visionnant les scènes de sexe qui nous ont le plus marqués.

Vous retrouverez ainsi dans les jours qui viennent les tops suivants :

Meilleures scènes de baston

Meilleures bandes-annonces

Meilleurs scène d’action

Meilleures scènes de poursuite

Meilleures séquences émotions

Meilleures mises en scène

Et bien évidemment… le top des scènes les plus sexy de l’année.

Attention, si nos choix vous hérissent, si vous pensez que nous sommes passés à côté de LA séquence de l'année, faites-le nous savoir et nous nous ferons une joie de compléter ce best-of 2014 !

 

MEILLEURES SCÈNES DE SEXE, LE TOP 2014

4 - Nymphomaniac

Le film de Lars Von Trier n'est pas tout à fait un film super sexy. Torturée, malaisante et sarcastique, cette descente aux enfers réussit néanmoins le tour de force de nous embarquer dans un tourbillon enivrant où se percutent les corps et leurs fantasmes jusqu'au boutistes.

Dans cette ronde infernale, le spectateur finit par s'accoutumer aux ténèbres, pour trouver en des lieux inattendus des bouffées d'excitation et de sensualité qui tiennent autant de la pure fascination que de l'overdose sensorielle. Et la diabolique Stacy Martin n'y est pas pour rien.

 

3 - Under The Skin

Impossible de ne pas citer ce véritable OVNI, qui aura déchiré les spectateurs entre fans absolument tétanisés par l'esthétique du film et ceux qui n'y virent qu'une suite d'effets de manches.

Au centre du dispositif, une Scarlett Johansson tour à tour prédatrice et créature apeurée. Un film ambigu pour une scène qui l'est tout autant, où exploration et désir s'entremêlent, alors qu'Eros et Thanatos se livrent à une danse éprouvante.



 

2 -  Gone Girl

Tout glacial qu'il soit, le film de David Fincher recèle son lot de séquences torrides. La brève étreinte entre Ben Affleck et Emily Ratajkowski est de celles-là. Mari volage et égoïste, Affleck dévoile ici la part sombre de son personnage, empêtré dans une relation avec une étudiante.

Fincher mélange avec malice vieux fantasmes masculins, manipulation du spectateur et jeux de lumières. Alors que la nuit dévore peu à peu le décor, les peaux se dévoilent, les anatomies s'exposent, et avec la moralité des personnages, c'est aussi celle du spectateur qui part à la dérive.



 

1 - 300 : La Naissance d'un Empire

Que se passe-t-il quand un Spartiate armé d'un énorme glaive fricote avec une guerrière Perse énervée ? Les toges tombent et tout le monde se livre à une partie de jambes en l'air en forme de duel. Sommet d'érotisme bis tendance nanardeuse et vrai plaisir coupable, cette scène est sans doute la meilleure de tout le film.

Démarrant comme une ode viriliste à l'amour macho en forme de saillie bourrine, la scène ménage ses effets et ne traite jamais complaisamment une Eva Green qui semble littéralement fasciner la caméra. Et nous aussi.



Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jaime sa
09/08/2015 à 21:02

Votre commentaire

Anweml
18/01/2015 à 11:39

Pas trop mal comme sélection.

J'aime pas trop la tronche de Emily Ratajkowski mais pour ce qui est de son anatomie, j'envie Ben Affleck. Par contre Eva Green, elle je peux pas du tout. J'aurais bien vu Shailene Woodley dans "White Bird" ou Elizabeth Olsen dans "OldBoy"

votre commentaire