Le piratage de Sony : la Corée du Nord hors de cause suite à de nouvelles révélations ?

Christophe Foltzer | 31 décembre 2014
Christophe Foltzer | 31 décembre 2014

Ah ça, on n'a pas fini d'en entendre parler de cette affaire de piratage de Sony il y a quelques semaines. Alors que le FBI pointait avec insistance la Corée du Nord, une agence de sécurité montre une nouvelle piste, plus proche de nous.

Si l'on en croit l'agence de sécurite Norse, la Corée du Nord n'aurait pas grand chose à voir dans le terrible piratage qu'a subi Sony récemment. Ainsi qu'un porte-parole l'a déclaré au journal The Security Ledger, les enquêteurs affirment en effet qu'ils détiennent de solides preuves contre 6 individus, qui n'auraient rien à voir avec Kim Jong-Un. Deux d'entre eux seraient basés aux Etats-Unis, un au Canada, un autre à Singapour, un en Thaïlande, la localisation du dernier n'ayant pas été révélée.

Tout pointerait un ancien employé de Sony, qui aurait passé 10 ans de sa vie dans la compagnie, technicien informatique de haut niveau, et qui aurait été débarqué lors de la vague de licenciements de mai dernier.

Bien que Norse ne se risque pas à une accusation définitive, elle prétend pourtant posséder des communications entre les supposés pirates et a remis toutes ses pièces au FBI. Et là, on se dit que si Sony n'est pas trop stupide, il y a probablement un gars engagé juste pour prendre des notes de tout ce qui se passe, histoire d'en faire un gros film dans quelques années.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
sylvinception
31/12/2014 à 14:39

1 campagne promo révolutionnaire et géniale (??) + 1 futur carton avec l'adaptation ciné des évènements, Sony rime décidément avec génie.

votre commentaire