Leviathan dans la course, les Oscars recalent Mommy et Saint Laurent

Simon Riaux | 22 décembre 2014
Simon Riaux | 22 décembre 2014

Ils étaient parmi les favoris des cinéphiles français, mais les Oscars n'en ont pas voulu. Mommy et Saint-Laurent ne pourront concourir dans la section meilleur film étranger.

L'académie n'a finalement pas retenu deux des films les plus soutenus par la critique hexagonale du dernier Festival de Cannes. Si cette décision est bien loin d'être une première, elle s'avère tout de même un camouflet pour deux longs-métrages que les médias auront abondamment soutenus.



Mais le fait qu'en découvrant la liste des nommés pour l'Oscar du meilleur film, on ne peut constater combien la concurrence a dû être rude, et le choix cornélien. De même et il s'agit là d'un fait notable, le cinéma des pays de l'est est particulièrement représenté cette année et ce n'est pas pour nous déplaire. Concourent donc à l'obtention de la fameuse statuette :

 

Accused de Paula van der Oest

Ida de Pawel Pwlikowski

Leviathan d'Andrey Zvyagintsev

Force Majeure de Ruben Östlund

Les Nouveaux Monstres de Damian Szifròn

Tangerines de Zaza Urushadze

Corn Island de George Ovashvili

The Liberator d'Alberto Arvelo

 

Si vous n'avez pas encore découvert Leviathan ou Ida, nous vous recommandons de combler rapidement cette lacune, sans quoi vous pourriez bien passer à côté de deux fantastiques créations.

Quant à Mommy et Saint-Laurent, il ne fait pas grand doute que nos César nationaux se feront une joie de les honorer comme il convient.



Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Roupette2012
21/12/2014 à 15:54

Les gars, si plutôt que de vous gratter l'oignon en hurlant avec les loups, vous lisiez un peu le site sur lequel vous postez vos commentaires d'arriérés consanguins, vous sauriez que vous êtes sur le seul site qui a dit sincèrement combien ces deux films étaient mauvais.
Et qui s'est fait attaquer pour ça d'ailleurs.

Diego Fuckyourself
21/12/2014 à 09:45

Normal.
Mommy et Saint Laurent seront tombés dans l'oubli d'ici moins d'un an.
Et si Mommy n'a pas l'emballage formel d'un téléfilm (quoique), il en a tous les autres aspects.

Ded
20/12/2014 à 20:25

Fi des discussions oiseuses, fi des cérémonies pompeuses et narcissiques qui ne représentent quelque chose que pour les professionnels du septième art. Je n'ai vu que "Léviathan" et "Ida" (pour lequel penche ma préférence). Pas besoin de prix à la MMLN pour découvrir que ce sont deux perles...

Grunwalsky
20/12/2014 à 20:17

Mommy, un téléfilm… C'est peut-être le commentaire le plus bête que j'ai lu sur Ecran Large.

L'entertainment à la française
20/12/2014 à 19:04

Excellente remarque l île culturelle française.
L'académie des césars se fera une joie de récompenser ce cinéma comme il se doit.
Aaaah quels formidables (télé)films.
Si vous pouviez arrêtez 5 min EL de prendre vos lecteurs pour des cons, quitte à ne plus rentrer dans les petits papiers de ce petit monde prétentieux et snobinard.

L'île culturelle française
20/12/2014 à 18:28

Ah, ces américains....Je suis frappé par l'écart grandissant entre le milieu médiatique français et la culture qu'il prône et le reste du monde...Une "bien pensance" autoritaire et psychorigide où la seule diversité admise est celle qui pense comme elle.
D'ailleurs beaucoup de films vénérés par ce même milieu sont des échecs à l'étranger: La vie d'Adèle, Guillaume et les enfants à table....
L'hexagone me fait penser à ces îles que des bateaux charters vont visiter à la journée avant de retourner dans le vrai monde

Philou
20/12/2014 à 17:30

... peut être parce qu'ils sont largement surestimés !

votre commentaire