Piratage de Sony : les secrets de Spectre et James Bond dévoilés !

Simon Riaux | 11 décembre 2014
Simon Riaux | 11 décembre 2014

Corée du Nord ou pas, le piratage dont Sony a été victime est en train de mettre à jour tous les secrets du studio. La victime du jour n’est autre que Spectre, la 24ème aventure de James Bond.

On apprend dans les e-mails dévoilés par CNN que le budget du film a été au centre de discussions très tendues. En effet ce dernier coûterait dans les 300 millions de dollars, ce qui en ferait un des films les plus chers de tous les temps, au grand regret de Jonathan Glickman, patron de la MGM, qui désirait ramener le budget aux environs des 250 millions de dollars.

Ses propositions pour alléger les coûts de Spectre sont intéressantes, et peuvent contenir des SPOILERS.

« - Une villa à Rome ? C’est une scène de nuit, essayez de tourner ça à Londres plutôt.

- Il y a un combat sur un train ! Encore ! Utilisez moins de wagons, trois au lieu de quatre.

- Oubliez le final dramatique sous la pluie. Le coût des effets visuels en sera diminué. »

La productrice Barbara Broccoli aurait tout fait pour lutter contre ces demandes, jusqu’à ce que la dirigeante de Sony Pictures, Amy Pascal, lui signifie que Spectre était « totalement fou » et que « sans script le film était voué à exploser son budget ».

Des révélations surprenantes, qui expliquent sans doute le grand silence de l’équipe jusqu’à ces derniers jours. On suppose que ces questions ont depuis été réglées.

Enfin, la révélation majeure faite dans ces documents et publiée par CNN concerne la question qui brûle toutes les lèvres depuis qu’a été dévoilé le casting des nouvelles aventures de Daniel Craig.

Oui nous verrons bien dans Spectre le retour de Ernst Stavro Blofeld.

commentaires

bb
11/12/2014 à 23:59

Pour un film de ce prix, il pourrait au moins prendre de vrais actrices

votre commentaire