OSS 117 : Dujardin et Michel Hazanavicus partants pour un troisième opus

Simon Riaux | 19 novembre 2014
Simon Riaux | 19 novembre 2014

Après Le Caire nid d'espions et Rio ne répond plus, un troisième épisode des aventures de OSS 117 s'est rapidement imposé comme une rumeur fantasmatique, un serpent de mer du cinéma français. Ô bonheur, Jean Dujardin et Michel Hazanavicius ont tout deux confirmé leur intérêt pour le projet.

On n'y croyait plus vraiment. Trop de bruits de couloir, trop de temps écoulé et des aspirations divergentes avaient fait de cette possible suite un rêve de cinéphile. Visiblement il n'en serait rien, même si le projet original, un ultime épisode centré autour de la Centrafrique, ne serait plus à l'ordre du jour.

Sans doute éventé à force de rumeurs et indiscrétion, le réalisateur souhaite plus d'originalité : « Tout le monde attend tellement le thème frelaté de la Françafrique qu'il faudra trouver autre chose. Si vous faites ce que les gens attendent ils sont très déçus, il ont la sensation qu'ils auraient pu le faire. Bref, c'est compliqué ».

Actuellement en pleine promo de La French, Jean Dujardin souhaite lui aussi imposer de profonds changements à son personnage : « Il faut créer l'envie et trouver l'idée. Sinon ça va ronfler. De toute façon je vais vieillir. Donc OSS sera plus vieux. »

Reste à savoir si le film verra effectivement le jour. Car virtuellement, il donne de la valeur à tous les autres projets des deux artistes. En effet, OSS 117 étant dans l'esprit de tous la quasi-promesse d'un succès assuré, il offre à Dujardin comme à Hazanavicius une marge de manœuvre supplémentaire dans la mise en place de leurs projets respectifs et parallèles.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dirty Harry
19/11/2014 à 11:43

J'avais adoré le dernier scénario de Jean François Halin, le pastiche de film de Cape et d'Epée m'avait enchanté malgré une réalisation paresseuse, donc s'il trouve l'idée qui permet à cet OSS de décoller, et que l'inspiration est au rendez-vous, j'espère que la prochaine mission d'Hubert Bonnisseur de la Bath sera la meilleure !

sylvinception
19/11/2014 à 11:37

Et sinon Jeannot lapin il se les fait dégonfler quand, les chevilles ??
"What else ?"...

votre commentaire