Première affiche sexuelle de Love, le nouveau film de Gaspard Noé

Simon Riaux | 5 novembre 2014
Simon Riaux | 5 novembre 2014

Parmi les cinéastes les plus dérangeants, provocateurs et brillants du cinéma hexagonal, Gaspar Noé (Irréversible) se situe en bonne place. À en juger par l'affiche teaser de son nouveau film, Love, sa réputation sulfureuse n'est pas prête de changer.

 

Difficile de savoir si cette illustration est directement issue du film, où s'il s'agit bien du visuel qui sera finalement employé pour le promouvoir auprès d'éventuels acheteurs. Une chose est sûre cette première image annonce un film qui fera passer Nymphomaniac de Lars Von Trier pour un pique-nique entre mormons.

D'après le producteur et distributeur Vincent Maraval, il s'agirait d'une « histoire d'amour qui célèbre le sexe d'une manière joyeuse ». Quant à Noé il a définit le film comme une œuvre « qui fera bander les mecs et pleurer les filles ».

Vivement.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
ère étam
06/11/2014 à 11:44

Et tout ce qu'il reste à Noé pour essayer de se démarquer c'est de faire tourner sa caméra en boucle avec plein de néons et des scènes porno non simulées. Passionnant...

Dirty Harry
06/11/2014 à 10:30

oh un énième film de trouple ! Depuis "Jules et Jim" c'est devenu une norme dans le cinéma français, dès qu'un cinéaste s'embourgeoise, il nous raconte ses histoires de fesses : les corps impatients, les nuits fauves, carrément à l'ouest, bas-fonds, voir la mer, la maman et la putain, les chansons d'amour, douches froides....le pire c'est qu'ils se croient audacieux les pauvres !

ilédénotre
06/11/2014 à 09:25

Beurk !

Joe Staline
06/11/2014 à 08:24

Dès qu'il est question de cul quelque part, ces Messieurs de Ecranlarge deviennent dithyrambiques. Va falloir songer et réhabiliter le nom du site en Etronlarge !

votre commentaire