Jim Carrey : "Tommy Lee jones me déteste"

Simon Riaux | 30 octobre 2014
Simon Riaux | 30 octobre 2014

Tommy Lee Jones a beau avoir la réputation d'être particulièrement caractériel et bourru, Jim Carrey ne s'attendait certainement pas à ce que leur collaboration sur le tournage de Batman Forever tourne aussi franchement au vinaigre.

Comme la star l'a révélé chez l'animateur radio Howard Stern, un malaise très fort est né sur le plateau, pour se transformer en franche hostilité. La raison ? Le succès de Jim Carrey.

En effet pendant la production du film de Joel Schumacher où il jouait E. Nygma face à Jones grimé en Double-Face, les deux acteurs s'affrontaient simultanément sur le terrain du box-office. Dumb and Dumber étant sorti le même week-end que Cobb, Tommy Lee Jones prenait très mal qu'un film pour lequel il avait de grandes ambitions soit écrasé par une comédie qu'il percevait comme ouvertement stupide.

Une tension qui a éclaté au grand jour, la veille du tournage d'une scène importante, alors que les deux comédiens se croisent par hasard au restaurant.

« Je me suis dit : "Génial, je vais aller le saluer". Je me suis levé et lui ai fait signe, il est devenu livide, à une telle vitesse que j'ai compris que j'étais soudain devenu l'incarnation vivante de sa douleur ou quelque chose comme ça.

Il s'est levé en tremblant un peu, m'a serré dans ses bras et dit : "Je te hais. Vraiment je ne t'aime pas". J'étais du genre : "Heu ok, qu'est-ce qui se passe mec ?" Et il m'a répondu : "Je ne peux pas tolérer ta bouffonnerie". À partir de là, il ne voulait plus travailler avec moi. »

Quand on vous dit que Tommy Lee Jones a du caractère.

Tout savoir sur Batman Forever

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
REA
30/10/2014 à 17:24

Pffff quel bouffon ce Tommy Lee Jones. Tout ça parce que son film a été écrasé au box office par une "bouffonnerie".

"C'est le jeu ma pauvre Lucette"

Skydraw
30/10/2014 à 13:39

D'un côté, Tommy Lee Jones n'a pas tort non plus.

Dirty Harry
30/10/2014 à 12:46

Ne surtout pas froisser Tommy Lee Jones ou alors l'on prend une rouste !

votre commentaire