Premières révélations sur le reboot de La Momie

Christophe Foltzer | 24 octobre 2014
Christophe Foltzer | 24 octobre 2014
On le sait maintenant, Universal veut faire son Marvel en rebootant tous ses monstres maisons pour les réunir à terme dans une espèce d'Avengers. Après le très moyen Dracula Untold, les premières infos sur La Momie ont commencé à filtrer.

Ce pourrait être un gros SPOILER des familles si l'on en croit le site Superhero Movies News qui a balancé l'info, mais cette Momie nouvelle version se passerait évidemment de nos jours et commencerait son périple en Irak via la mission d'un NAVY Seals nommé Tyler Colt.

Alors que son équipe cherche ce qu'ils croient être un bunker terroriste, les soldats mettent à jour un tombeau perdu protégé par des forces mystérieuses. Tandis que les soldats commencent à s'entretuer, Tyler Colt parvient jusqu'à un sarcophage noir qu'il ouvre, libérant ainsi l'esprit d'Ashurbapinal, le Roi Assyrien. Maudit par cette profanation, Colt sera victime de beaucoup de visions, le forçant à quitter l'armée et à vivre en reclus. Malheureusement il est le seul à pouvoir arrêter la momie.

Bref, rien de foufou pour cette nouvelle version qui ne dévie pas trop des figures attendues du genre et semble énormément s'inspirer de Délivre-nous du mal... Mais on peut faire confiance à Alex Kurtzman et Roberto Orci pour l'agrémenter de quelques surprises.

Comme le film ne sortira pas avant 2016, on aura largement le temps d'y revenir.

Tout savoir sur La Momie

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rasta Moquette
24/10/2014 à 14:58

@ère étam : Le terme bouse, ici, on le réserve si possible généralement aux films Marvel.

ère étam
24/10/2014 à 10:27

"le très moyen Dracula Untold", c'est comme ça qu'on appelle une bouse désormais ?

stivostine
24/10/2014 à 10:10

"commencerait son périple en Irak via la mission d'un NAVY Seals"

un peu comme pour le debut de l'exorcice et recemment Délivre-nous du mal avec bana, le mal est la-bas ah ah ah

votre commentaire