Cinquante Nuance de Grey, pour cause de sexe défaillant, le tournage reprend

Simon Riaux | 24 octobre 2014
Simon Riaux | 24 octobre 2014

Les producteurs de Cinquante Nuances de Grey se sont retrouvés devant la tâche difficile de concilier l'adaptation d'un « mommy porn » avec celle de sortir un film tout public (Studio et rentabilité oblige) résultat : des scènes de sexe complètement ratées !

C'est le Daily Mail qui a sorti l'info grâce à une source anonyme, présente sur le tournage, selon laquelle le manque de sensualité des séquences à caractère sexuel ont poussé la production à revoir sa copie. L'équipe est donc repartie pour plusieurs séances de tournage supplémentaires. C'est qu'Universal envisageant d'en faire une franchise, le premier volet de Cinquante Nuances de Grey se doit d'être une réussite et d'attirer le public en masse.

La Major a beau démentir cette information et assurer que « personne ne remet en question l'intensité et le jeu des acteurs », c'est bien de la complicité charnelle entre Dakota Johnson et Jamie Dorman qu'il est question. Une situation complexe à seulement quatre mois de la sortie du film, programmé pour la Saint Valentin. On plaint les deux comédiens, qui auront eu à interpréter la complexité d'une relation physique largement sadomasochiste, sans risquer d'effaroucher le spectateur moyen.

Au final, on conseille quand même aux responsables du produit de jeter un coup d'œil à La Vie d'Adèle, histoire de prendre une petite leçon de sexe à l'écran.

 

Et vous, trouvez-vous que la bande-annonce de Cinquante Nuances de Grey manque d'alchimie ?

commentaires

fred-diana
11/02/2015 à 22:47

Naz

Macadams
26/10/2014 à 16:16

"Ces dernières sont filmées de manière clinique et suscitent beaucoup plus de gêne que d'excitation." Le public n'est pas sensé être excité par les deux scènes de sexe de Kéchiche, mais être les témoins de ce qu'est vraiment le sexe entre femmes (brute, physique, complexe). Le traitement est non-idéalisé; réaliste et franc.
Pour voir des pépés se lécher la moule quand "on" l'imagine, il suffit de se mater un porno soft.

Et pour ce qui est de Fifty Shade of Shit.... Whatver.

Grunwalsky
24/10/2014 à 17:52

Prendre pour exemple les séquences de sexe de La vie d'Adèle est bien la dernière chose à faire quand on veut être dans le "mommy porn"... Ces dernières sont filmées de manière clinique et suscitent beaucoup plus de gêne que d'excitation.

sylvinception
24/10/2014 à 16:37

"Au final, on conseille quand même aux responsables du produit de jeter un coup d'œil à La Vie d'Adèle, histoire de prendre une petite leçon de sexe à l'écran."

Et surtout éviter d'arnaquer les spectateurs avec des "prothèses", cela va sans dire mdr...

votre commentaire