Mommy : 5 bonnes raisons de détester Xavier Dolan

Mise à jour : 21/11/2017 11:28 - Créé : 6 octobre 2014 - Jacques-Henry Poucave
Xavier Dolan
36 réactions

Depuis le dernier Festival de Cannes où il a reçu le Prix du Jury, impossible d'échapper à Xavier Dolan, devenu la coqueluche des médias français à l'occasion de la sortie le 8 octobre prochain de Mommy. Parce qu'il est toujours appréciable d'aller contre le vent, la rédaction vous fournit quelques arguments parfaitement valables pour proférer en société votre détestation de ce réalisateur en route pour la gloire.

 

Photo Xavier Dolan, Juste la fin du monde

 

 

1. On le voit partout

Les Inrocks, Première, Les Cahiers, Styles, Têtu... Xavier Dolan est partout, jusque dans les talk shows les plus courus du PAF. Absolument partout. Étant entendu qu'il est toujours de très bon goût de détester ce que la plèbe adore, ne manquez pas une occasion de fouler au pied le jeune réalisateur en public. Vous aurez ainsi deux bonnes années d'avance sur le défouraillage en règle que subira l'artiste d'ici à ce que la majorité ait retourné sa veste, à l'occasion d'un dérapage de trop ou d'une œuvre « ratée ». Ne les attendez pas.

 

Image 696363

 

2. Il a réhabilité Céline Dion

Il aura fallu presque deux décennies d'efforts acharnés pour faire passer le goût de Céline Dion au peuple français. Las, Xavier Dolan nous en remet une couche dans son dernier opus, Mommy, où un morceau de la chanteuse est joué en intégralité. Pour que la présente hype ne nous condamne pas une nouvelle fois à subir les assauts de la madone de Vegas, soyez sans pitié.

 

Xavier Dolan

 

3. Vous avez deux fois son âge et jamais rien fait de valable

Que voilà une excellente raison de destiner au fringant Xavier les litres de bile que vous avez accumulés au fil des ans. Ce sale gosse d'à peine 25 ans a déjà accompli plus de chose que vous n'en réussirez jamais. C'est ainsi. Et c'est injuste. Ne vous privez donc pas de raconter les pires horreurs sur sa filmographie, histoire de vous déculpabiliser un peu.

 

Image 377060

 

4. Personne n'a vu ses films...

N'oubliez jamais que si tout le monde parle des films de Xavier Dolan, personne ne les regarde (NDLR : Depuis Mommy, c'est comment dire... différent). Il est par conséquent très facile de faire forte impression au milieu d'un banc de ses admirateurs, car s'ils sont convaincus que le fier Québecquois est le nouveau Eisenstein, ils ne savent pas du tout pourquoi. Ainsi, chacun de vos arguments, même les plus éminemment ridicules, auront pour eux la force de la conviction et une authenticité difficilement discutable. Mettez-y du cœur et ne reculez devant rien pour imposer votre point de vue, vous pourriez bien faire tourner le vent.

 

Image 478406

 

5et en plus ils sont nuls

Ultime raison pour ne pas se priver, le films de Dolan sont mauvais. À la notable exception de Tom à la ferme, il n'y à peu près rien à sauver, sinon vos pupilles. Par conséquent, ayez la main leste niveau argumentaire et ne vous arrêtez pas à la vraisemblance de vos attaques. Oui, parfaitement, on aurait tué des centaines de chatons sur le tournage des Amours Imaginaires et ce n'est pas si pire si vous ne pouvez pas le prouver. Soyez créatifs que diable.

xavier dolan

 

commentaires

Benoît 21/10/2014 à 22:08

C'est tellement chic de démonter un film tellement extraordinaire... Soit c'est du second degré et je ne vois pas l'intérêt, soit c'est au premier degré et c'est tout aussi nul ! Bref, parlons de l'essentiel et de ce film génial, sincère, émouvant, totalement maîtrisé, nourri de plein de références, et porté par des acteurs fabuleux ! Une claque émotionnelle... J'y retourne !

Pfff ! 16/10/2014 à 13:47

Pfff ! on aime tous et on est tous fan de Xavier Dolan, Cet article est juste pour nous titiller. Dolan est un génie du cinéma évidemment (mais pas Céline Dion, ça c'est sûr et on est d'accord sur ça!)....

Mélanie H 09/10/2014 à 08:03

Je comptais bien m'arrêter dès mon premier commentaire mais avec des personnes comme vous c'est difficile de rester sur des critiques personnelles qui n'ont RIEN à voir avec le sujet de départ... Mais tu as raison je vais m'en tenir à ça étant donné que je ne pense pas avoir à me justifier sur "mon style" (et encore moins me défendre!)

Ze big blog online 08/10/2014 à 02:13

@Mélanie H: Arrête un peu s'il te plait. Ton style est à l'écriture ce que le harmpit est au fétichisme sexuel.

Mélanie H 07/10/2014 à 22:45

@Le Veilleur: "Les films de Spielberg non plus, Mélanie H la bobo en carton pâte. Mais je comprends que tu ne puisse pas saisir cette nuance. Mais si tu veux je te donnerai des cours pour comprendre les films de ce génie de Steven."
Ne vois pas en mes propos une insulte au génie de Spielberg, Mon but était simplement de dire que ce ne sont pas forcément les films les plus connus qui sont les meilleur (là encore je ne cherche pas à sous-entendre que Spielberg fais des films connus donc nuls). Certes je n'ai pas encore vu Mommy mais j'ai vu le reste des œuvres de Dolan, j'ai saisis son style et il me plait, voilà ce que je dis. Les films de Dolan sont spéciaux, ils sont même parfois dérangeant mais toujours dans un but définis, ensuite le spectateur aime ou non je le conçois.
De plus je tiens à dire que je participe à un débat sur LES OEUVRES DE XAVIER DOLAN et en aucun cas je ne pensais qu'il était nécessaire de commencer à se lancer des piques personnelles.
Pour tout te dire ton terme de "bobo en carton pâte" est loin d'être approprié à ma personne. Je ne vois pas en quoi exprimer une opinion te donne le droit de me catégoriser dans une case "BOBO" et encore moins "carton pâte je te prie. Donc avant de vouloir me donner de quelconques cours sur les œuvres cinématographique de "Steven" (comme tu aime l'appeler par son petit prénom), demande avant tout à quelqu'un de t'inculquer l'art de poser un argument sans catégoriser ceux qui ont un avis contraire. A la limite, tu pourras dire que je suis chiante, timide, toujours hyper excitée, gentille ou même méchante mais ne me nomme pas dans un style auquel je n'appartiens pas. Sur internet je pense que le respect est de mise pour échanger convenablement. Sur ce bonne soirée.

Who'sBad? 07/10/2014 à 21:42

"Moi, au-delà du débat en question, je remarque qu'on ne peut pas sortir un article critique (qu'il soit sérieux ou comique) sans que quelqu'un ne se pointe en invoquant l'homophobie ou l'homosexualité refoulée..."

Un article critique SUR XAVIER DOLAN, j'entends...

Who'sBad? 07/10/2014 à 21:38

Moi, au-delà du débat en question, je remarque qu'on ne peut pas sortir un article critique (qu'il soit sérieux ou comique) sans que quelqu'un ne se pointe en invoquant l'homophobie ou l'homosexualité refoulée... Si le sujet de l'article avait été Spike Lee, celui-ci aurait donc été négrophobe ? Antisémite dans le cas de Polanski ? Misogyne dans le cas de Jane Campion ???

Eh ben, si ce type de bien-pensance réductrice et démago est représentative du public de Dolan, il n'a pas de souci à se faire pour son avenir... elle est malheureusement de plus en plus la norme...

JM 07/10/2014 à 17:27

GIGI ! bon déjà quand on prend le pseudo d'un personnage super kitch de manga… faut pas s'attendre à de la haute volée et en plus tu écris en cap parce que Oh mon Dieu ! ils parlent mal de mon réa préféré mais GIGI faut savoir lire : "À la notable exception de Tom à la ferme, il n'y à peu près rien à sauver". ce qui veut dire que la rédac donne du crédit à Tom à la ferme !!!!
pas aux autres bouses ! Donc ce n'est pas la peine de t'exciter comme ça c'est pas bon pour ton eczéma !

Le Veilleur 07/10/2014 à 13:03

Xavier Dolan ce n'est pas du Luc Besson, ou du Spielberg. Les films de Dolan, on les regardes un millions de fois pour en saisir chaque détails parce que ce ne sont p1s des films qu'on regarde sans chercher à comprendre pourquoi.
Mais je comprend que vous ne puissiez pas saisir cette nuance." Les films de Spielberg non plus, Mélanie H la bobo en carton pâte. Mais je comprends que tu ne puisse pas saisir cette nuance. Mais si tu veux je te donnerai des cours pour comprendre les films de ce génie de Steven.

Rasta Moquette 07/10/2014 à 11:55

Cet article est aussi minable que les films de ce monsieur Dolan.

Plus

votre commentaire