Box-office US : Gone Girl et Fincher triomphent d'Annabelle

Simon Riaux | 6 octobre 2014
Simon Riaux | 6 octobre 2014

David Fincher et son brillant Gone Girl prennent la tête du box-office américain à l'issue d'une lutte acharnée. Il s'agit assurément d'une belle victoire pour le metteur en scène, qui signe ici son meilleur démarrage à date, juste devant Fight Club et ses 37 millions de dollars amassés dès le premier week end. Au vu de la complexité de ce nouveau film et de sa sidérante noirceur, on ne peut que se réjouir de voir des œuvres aussi matures parvenir encore à trouver les grâces du box-office.

Mais Annabelle est bien décidée à ne pas se laisser faire et le film d'horreur inspiré de The Conjuring s'efforce de reproduire la réussite de son aîné, qu'il coiffe au poteau avec 41, 9 millions de recettes à l'issue du week-end. De quoi s'offrir une deuxième place dans un mouchoir de poche avec le Fincher, qui aura bien du mal à lui tenir la dragée haute. Preuve supplémentaire que rien n'a plus mauvais goût qu'un adolescent impressionnable en quête de film fantastique à l'approche d'Halloween.

Equalizer n'est plus en tête, mais la dernière bourrinerie de Fuqua et Denzel Washington confirme sa place de solide challenger en prenant la troisième place du podium, avec quelques 19 millions amassés. Pas très loin, les Boxtrolls luttent de concert avec Le Labyrinthe pour ne pas sortir du top 5, en gagnant respectivement 12 425 000 dollars et pile 12 000 000. À noter que Nicolas Cage n'est pas si loin derrière, puisque son dernier spot pour perruquier, Left Behind, se situe à la sixième place, pas très loin devant l'indéboulonnable Gardiens de la galaxie, encore et toujours à la neuvième place du top 10.   


Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Foutreculotte
06/10/2014 à 13:29

Je trouve que Monsieur Riaux n'a pas complètement raison à propos des ados, cela dépend des époques. Quand on proposait Gremlins, Retour vers le futur, SOS fantômes, Indiana Jones et tant d'autres à l'ado des années 80, c'est certain que le niveau était plus élevé qu'avec Transformers 5, Hunger Games 4 et Marvel 37. Salutations respectueuses et bravo pour votre nouvelle version, c'est du grand travail de pro.

Le Chiffre
06/10/2014 à 13:11

M'enfin Simon, plus occupé à charrier les ados (à raison), qu'à donner les chiffres de Gone Girl.

ilédénotre
06/10/2014 à 11:33

En même temps plus le film est naze, surtout s'il est d'horreur, plus ça laisse de latitude pour peloter sa compagne du moment.
Pas si cons, les ados, finalement.

Simon Riaux - Rédaction
06/10/2014 à 11:28

Bonjour Vivien.

En l'occurrence, un petit bug fait que ces analyses ne sont pas remontées dans le bon ordre, on travaille dessus et nous continuons de les publier toutes les semaines. Pas d'inquiétudes donc. Box office US publié le lundi matin, français le jeudi. Voilà voilà.

Chrisyty : Aucun mépris là dedans. Les ados ont toujours eu mauvais goût, de tout temps. En même temps ils sont jeunes, c'est pas très étonnant. À moins bien sûr que vous ne considériez la franchise Paranormal activity comme un sommet du cinéma, le fait est que les ados se sont toujours rués en masse pour aller voir des films complètement nazes.

Chrisyty
06/10/2014 à 11:25

Mon Dieu, quel commentaire minable et puant de mépris de la part d'un "journaliste"

"Preuve supplémentaire que rien n'a plus mauvais goût qu'un adolescent impressionnable en quête de film fantastique à l'approche d'Halloween. "

Vivien
06/10/2014 à 11:09

Bonjour, à quand le retour de votre page "Box office" avec votre analyse hebdomadaire ? La présente montre des chiffres de 2005...

Merci et bonne continuation

votre commentaire