Héros Marvel : tous réunis dans Disney Infinity

Simon Riaux | 12 septembre 2014
Simon Riaux | 12 septembre 2014

Après un premier épisode venu braconner sur les terres de Skylanders avec une certaine réussite, voici que débarque Disney Infinity 2.0, qui entend définitivement enfoncer le clou et moissonner le portefeuille de parents désireux de faire le bonheur de leurs chères têtes blondes. Plus riche, intuitif et vivant que son prédécesseur, ce volet pourrait bien marquer une véritable étape dans la politique vidéo-ludique de tonton Mickey.

Concurrent de taille face à l'empereur Skylanders, Disney Infinity proposait aux joueurs un système très similaire, à base de figurine à acheter puis activer, autorisant le joueur à incarner l'avatar en question dans le jeu, ainsi que d'avoir recours à quantités de power-ups et autres upgrade commercialisés. Attachant, soigné et d'une réelle richesse, le jeu avait néanmoins quelques menus défauts à corriger, à commencer par une interface extrêmement complète mais trop fastidieuse. Suite au succès remarqué de cette première tentative, le studio ne pouvait manquer de lui donner suite.

L'ajout principal de cette nouvelle mouture est logique, tout en faisant office de petite révolution copernicienne. Là où l'opus précédent ne nous proposait que d'utiliser des personnages issus de la mythologie Disney à proprement parler, Infinity 2.0 convie à ce grand baroud toute l'équipe Marvel. Relookés à la sauce kids, les Iron Man, Thor, Hulk et autres Captain America, sans oublier Les Gardiens de la Galaxie viennent ainsi s'ajouter aux personnages de notre enfance. Ainsi ce sont des ambiances beaucoup plus variées qui s'offre au joueur, ainsi qu'un univers nettement plus vaste et contrasté.

Autre élément notable, l'arrivée des supers héros au sein de cette grande réunion permet aussi au soft de chasser sur les terres d'autres franchises qui ont conquis le cœur des joueurs à coups d'univers entremêlés et référentiels. On pense évidemment aux innombrables jeux LEGO, dont Disney donne ici l'impression de vouloir dupliquer l'état d'esprit, avec une réussite certaine. Nanti d'un humour bon enfant, de centaines de mini-jeux modulables à l'infini et aussi d'aventures plus classiques reprenant les univers des divers personnages invités, l'offre s'annonce gargantuesque.

 

 

Invités dans les locaux de Disney à découvrir cette nouvelle mouture, nous avons pu constater le chemin parcouru. Au cœur du système de jeu, la Toybox permettant au joueur de générer à l'envie des univers et des mini-soft a été considérablement améliorée. S'il est toujours possible de créer de toutes pièces un environnement, les règles qui le régissent et l'objectif à y atteindre, des schéma pré-établis, de nouvelles connexions entres entités ainsi qu'une lisibilité augmentée autorisent des délires prometteurs. Ainsi avons-nous pu en seulement quelques minutes construire des cabanes dans les arbres avec Iron Man, fait la course avec Peter Quill, avant de profiter d'un mini-jeu de tower defense aux côtés de Thor. Ludiques, accessibles et gentiment addictives, les possibilités offertes par cet univers coloré semblent plus larges encore que dans Infinity premier du nom.

On notera que si les packs aventure et autres power discs arrivent à point nommé pour siphonner les économies des parents trop candides, ces à-côtés semblent apporter un plus non-négligeable au soft. Il faut dire qu'en faisant la part belle aux héros Marvel, le jeu change logiquement d'ambiance et d'ADN, tout en achevant de mixer totalement un univers Disney qui n'en finit pas de s'agrandir. Malin et capitalisant sur les licences amassées par Mickey à coup de dollars, le soft n'en demeure pas moins plaisant, en appelant autant l'enfant qui sommeille derrière chaque parent que le geek abreuvé de culture pop.

 

S'il faudra voir ce que donne cette étonnante réunion de héros sur le long terme et dans quelle mesure la communauté des joueurs saura en faire un gigantesque et délirant hub à activités, tout semble indiquer que Disney est en passe de réussir son coup et de proposer une alternative plus que solide à Skylanders.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire