John McTiernan parle politique et prison

Simon Riaux | 9 septembre 2014 - MAJ : 11/06/2018 12:54
Simon Riaux | 9 septembre 2014 - MAJ : 11/06/2018 12:54

John McTiernan étant connu pour son franc parler, rien de très étonnant à ce qu'il se soit emparé du Festival de Deauville, dont il constitue le plus prestigieux invité de la 40ème édition, afin de s'exprimer. Lors de l'hommage qui le vit décoré pour l'ensemble de sa carrière, le réalisateur de Piège de Cristal a remercié le Festival de son invitation, avant de dire quelques mots de politique américaine en général et du système pénitentiaire en particulier.

 

 

« Je ne peux que vous enjoindre à examiner le contexte politique et culturel qui a actuellement cours aux États-Unis. Nous sommes aux mains d'une terrible contre-révolution, une seconde Guerre Civile, sponsorisée par ceux-là mêmes qui ont perdu la première. Il en résulte un bon Président, prisonnier de la Maison Blanche, dont les mains sont liées dès qu'il veut faire autre chose que présider des cérémonies. Le résultat est, en dépit de ce que peuvent vous laisser penser certaines images, un pays pénitentiaire, et j'ai eu la « chance » de voir ce que la majorité de ma classe sociale n'ont jamais l'occasion de voir. J'ai vu la machine qui fait tourner la bête, qui nous a donné un pays avec plus de prisonniers que la Corée du Nord, plus de policiers que l'Allemagne de 1938. La plupart des États ont suspendu les jurys populaires. »

 

Ceux qui prétendaient que l'artiste était sorti essoré de sa peine de prison en seront pour leur frais, McT semble plus que jamais d'attaque et décidé à revenir sur le devant de la scène.  

 

 

Tout savoir sur John McTiernan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire