Aurélie Filippetti démissionne et renonce au Ministère de la Culture

Simon Riaux | 25 août 2014
Simon Riaux | 25 août 2014

Alors que le gouvernement de Manuel Valls a présenté sa démission à François Hollande il y a quelques heures à peines, soit 147 jours après son entrée en fonction (ce qui en fait l'un des plus brefs de l'histoire Républicaine, hors crise institutionnelle ou périodes de guerre), l'ex-ministre de la Culture, Aurélie Filippetti a annoncé qu'elle renonçait à sa charge.

 

« Il y a un devoir de solidarité, mais il y a aussi un devoir de responsabilité vis-à-vis de ceux qui ont fait ce que nous sommes. Je choisis pour ma part la loyauté à mes idéaux (…) je ne serai donc pas candidate à un nouveau poste ministériel ». Récemment sous le feu des critiques des intermittents, ainsi que de nombreux producteurs et distributeurs face à sa gestion du dossier Netflix ou à la supposée incurie de son administration dans la gestion du piratage, la ministre ne devrait pas être regrettée outre mesure. Reste à savoir qui lui succèdera et à quelle sauce seront dégustés les acteurs du secteur culturel hexagonal.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire