Aurélie Filippetti démissionne et renonce au Ministère de la Culture

Simon Riaux | 25 août 2014
Simon Riaux | 25 août 2014

Alors que le gouvernement de Manuel Valls a présenté sa démission à François Hollande il y a quelques heures à peines, soit 147 jours après son entrée en fonction (ce qui en fait l'un des plus brefs de l'histoire Républicaine, hors crise institutionnelle ou périodes de guerre), l'ex-ministre de la Culture, Aurélie Filippetti a annoncé qu'elle renonçait à sa charge.

 

« Il y a un devoir de solidarité, mais il y a aussi un devoir de responsabilité vis-à-vis de ceux qui ont fait ce que nous sommes. Je choisis pour ma part la loyauté à mes idéaux (…) je ne serai donc pas candidate à un nouveau poste ministériel ». Récemment sous le feu des critiques des intermittents, ainsi que de nombreux producteurs et distributeurs face à sa gestion du dossier Netflix ou à la supposée incurie de son administration dans la gestion du piratage, la ministre ne devrait pas être regrettée outre mesure. Reste à savoir qui lui succèdera et à quelle sauce seront dégustés les acteurs du secteur culturel hexagonal.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire