Laurent Bacall, mort d'une star de l'âge d'or Hollywoodien

Simon Riaux | 13 août 2014
Simon Riaux | 13 août 2014

Ne séchez pas vos larmes, après Marilyn Burns et Robin Williams, c'est au tour d'une autre immense star de nous quitter brusquement. Lauren Bacall est décédée le 12 août d'une attaque. Elle avait 89 ans et était probablement la plus légendaire actrice de ce qu'il est convenu d'appeler l'âge d'or des studios, qui forgea le Hollywood des années 40. Son visage tour à tour dur et incandescent, grave et sensible, imprima la pellicule avec une force étonnante, encore intacte aujourd'hui.

 

Animale et glaciale, l'artiste tapera dans l'œil de Howard Hawks, qui lui offrira quelques uns de ses plus grands rôles et fera d'elle une star, grâce au Port de l'angoisse (elle y rencontrera Humphrey Bogart, qu'elle épousera). Hawks réalisera également avec elle Le Grand sommeilJohn Huston participera également à sa renommée en la mettant en scène dans Key Largo, avant que les années 50 et leurs transformations, ainsi que la mort de son époux en 1957 ne l'amènent à changer de registre. Si elle tourne encore avec Douglas Sirk (Écrit sur le vent), au théâtre et jusqu'en 1976 dans des œuvres remarquables, telles que Le Dernier des géants de Don Siegel, la star s'éloigne petit à petit des écrans. Il lui fallut néanmoins attendre Barbara Streisand et l'année 1996 pour obtenir un Oscar dans Leçons de séduction, et la profession ne lui concéda de véritable consécration qu'en 2010, où elle fut honorée d'un Oscar pour l'ensemble de sa carrière.

Elle n'aura pas eu à patienter aussi longtemps pour s'inscrire dans la mémoire du public et des cinéphiles et devenir une icône.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire