Hellboy 3 : Guillermo Del Toro dévoile le scénario

Simon Riaux | 14 juillet 2014
Simon Riaux | 14 juillet 2014

Guillermo Del Toro ne manque pas de projets, entre Crimson Peak, Mountains of madness et Pacific Rim 2, le réalisateur ne doit pas avoir le temps de s'ennuyer. Malheureusement, le grand perdant de cet alléchante équation risque d'être Hellboy 3, suite fantasmée et attendue des deux précédents épisodes également mis en scène par Guillermo. Ce dernier a en effet révélé dans un entretien chez les petits gars de Reddit qu'il ne croyait plus guère dans la mise en chantier du long-métrage.

« Il y a très peu de chances que ça se fasse, parce que trop d'éléments doivent converger parfaitement. Le producteur Larry Gordon, Universal, les droits, Ron Perlman, mon agenda, la bénédiction de Mike Mignola (créateur de la bande-dessinée originale). Nous avons réunis quelques uns de ces éléments, mais pas tous. Il y a tellement de conditions et cela nécessiterait environ 150 millions de dollars. »

 

Voilà qui achèvera de déprimer les fans du dyptique Hellboy, une des créations supers héroïques les plus sous-estimées du grand écran, dont le deuxième épisode n'était pas loin de réitérer le miracle Blade II, également réalisé par Guillermo Del Toro. Mais au fait, quel aurait été le scénario de Hellboy 3 ?

« L'idée était que Hellboy soit finalement confronté avec le point d'orgue de sa destinée, son inéluctable destinée, qui est de devenir la Bête de l'Apocalypse, et qu'il le soit aux côté de Liz, l'ironie étant qu'il y est obligé pour triompher de l'ennemi auquel il est confronté dans le troisième film. Il doit devenir la Bête de l'Apocalypse pour défendre l'humanité, mais du coup cela fait de lui un être beaucoup plus sombre. C'est une conclusion très intéressante de la saga, mais je ne pense pas qu'il se réalisera. »

Malgré les efforts de Guillermo Del Toro et le lobbyisme acharné de Ron Perlman, il semblerait donc que nous n'ayons pas droit à cet ultime aventure du plus démoniaque des héros, inventé par un auteur non moins malin, le surdoué Mike Mignola. Qu'importe, il est toujours possible de se consoler en regardant à l'infini

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire