EXODUS : Ridley Scott promet un film épique et barbu

Christophe Foltzer | 10 juillet 2014
Christophe Foltzer | 10 juillet 2014

Après l'incroyable bande-annonce publiée hier, Ridley Scott ne lâche rien puisqu'il s'explique aujourd'hui au micro d'Empire sur son intention de livrer avec Exodus un film épique, en plus d'être son plus gros budget à ce jour.

"Sur un plan métaphorique, c'est mon plus gros film. Même du point de vue du budget, c'est le plus important. Mais je ne l'ai pas abordé sous cet angle. Je ne le fais jamais d'ailleurs. J'approche toujours mes films du point de vue des personnages et de l'histoire. 

Dans ce film, les personnages sont historiques. Il y a toujours eu débat autour de Moïse : était-il oui ou non l'un des princes d'Egypte ? Pour ma part, j'ai choisi l'histoire conventionnelle du personnage. Comme je fais de plus en plus de films, je me concentre essentiellement sur la caractérisation des personnages et cette fois c'est un challenge, puisque je m'intéresse à un sujet très, très, délicat. C'est comme pour l'orientation politique, on ne veut pas forcément en parler parce que c'est quelque chose de très personnel."

Dans le même temps, Ridley Scott confirme les 1300 plans d'effets spéciaux du film, dont certains très impressionnants sont déjà visibles dans la bande-annonce. Cependant, si on l'écoute, on peut encore s'attendre à de grosses surprises.

"Attendez de voir le film, j'en garde encore sous le coude. Il est important de ne pas se survendre. C'est un gros film."

Tant qu'on est dans la confidence, Scott parle également d'une séquence absente du trailer et qui lui aurait posé pas mal de problèmes :

"Je crois que la chose la plus difficile sur ce film a été la séquence avec les crocodiles. Ils doivent paraitre absolument réels et comme la séquence est l'une des premières du film, je serai mort dès le départ si ce n'est pas le cas."

On apprend enfin que si le titre original du film, Exodus : Gods and Kings, ne s'appelle pas tout simplement Exodus (comme le souhaiterait Ridley Scott) c'est tout simplement relatif à des problèmes de droits. 

Il n'empêche que Ridley Scott sait vendre mieux que personne ses films et qu'il nous colle à chaque fois la bave aux lèvres. J.J. Abrams et Zack Snyder devraient en prendre de la graine.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire