Box-office U.S : les Transformers règnent en maître

Simon Riaux | 7 juillet 2014
Simon Riaux | 7 juillet 2014

Si Transformers 4 s'est imposé sans mal en tête du box-office (international et américain), sa performance est néanmoins à relativiser, tant il apparaît que ses résultats sont beaucoup plus complexes qu'il n'y paraît. Car si le film a engrangé en deux semaines quelques 577 millions de dollars dans le monde et 174 millions sur le seul sol américain, les U.S.A. n'ont pas réservé au dernier Michael Bay un accueil aussi favorable qu'à la précédente aventure du maître des robots débiles. Ainsi la fréquentation du film a-t-elle chuté aux States de 64% entre la première et la deuxième semaine, confirmant que le bouche-à-oreille s'avère effectivement catastrophique, tandis que globalement (et sans mise à niveau de l'inflation) le film rapporte quelques 50 millions de dollars de moins que l'épisode précédent. C'est l'international, notamment la Chine et la Russie, qui permettent aux Transformers de s'assurer une telle domination sur le box-office et confirme au passage que le salut des films à budget pharaonique semble définitivement se jouer en Orient et en Asie, le marché nord-américain n'étant définitivement plus capable de les digérer au rythme où ils sont produits. Et si l'opération devrait être plus que rentable, il n'est pas interdit de voir dans cette légère mais nette inflexion des chiffres le début d'un désamour du cœur de cible pour ses nanars estivaux préférés.

 

Malgré des critiques très négatives, Tammy, pensé pour conacrer la starlette white trash Melissa McCarthy s'en sort plutôt bien en décrochant la deuxième place du box-office. Grâce à une timbale de 32,9 millions de dollars, le film amortit sans mal sa mise initiale de 20 millions de dollars et se prépare une très jolie carrière, pour peu que les spectateurs se recommandent mutuellement ce curieux road trip. En troisième place nous retrouvons Scott Derrickson, qui devance d'une courte tête 22 Jump street et vient nous rappeler que l'été aussi, on peut nous raconter des histoires d'exorcisme, pour peu qu'on les mâtine de Buddy Movie, comme le prouve son Délivrez-nous du Mal. La bande à Jonah Hill et Channing Tatum n'a quant à elle pas à se plaindre, puisqu'en quatre semaine, leur comédie déjantée a déjà engrangée 20 millions de dollars de plus que le film précédent. Pas loin derrière se trouvent Dragons 2 et Maléfique, toujours sans concurrence directe et qui en profitent donc pour faire tranquillement le plein de spectateurs.  

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire