Flippez vos mères avec le film Project Zero

Christophe Foltzer | 30 juin 2014
Christophe Foltzer | 30 juin 2014

Pour ceux qui ne connaissent pas, Project Zero est une série de jeux vidéos d'horreur particulièrement efficaces ayant commencé sa carrière sur PS2. Du fantôme japonais, du folklore macabre et surtout une atmosphère bien anxiogène attendait l'héroïne de l'original, parti à la recherche de son frère et munie d'un appareil photo particulier pouvant capturer les fantômes. De la grande frousse tendance Ring et Ju-On.

Nous ne sommes donc pas surpris qu'un film adapté sorte sur les écrans japonais le 26 septembre prochain. Réalisé par Mari Asato (à qui l'on doit l'un des dernier Ju-On en date justement), le long-métrage surprend par la trahison de son concept de base. Exit le culte mystérieux, exit le village délabré et place à une aventure horrifique dans un dortoir supposé hanté. 

On pourrait s'offusquer de tels changements si on ne comprenait pas tout de suite que cela s'inscrit dans une logique marketing visant à pérenniser la franchise, à lancer le roman de Eiji Otsuka (MPD PSycho entre autres) à paraitre cet été chez Kadokawa et dont l'histoire a servi de base au film, à préparer la sortie du manga Rei et enfin à anticiper la sortie du prochain opus, Project Zero 5 sur les consoles next-gen.

On vous laisse avec la courte bande-annonce, sous perfusion de l'Orphelinat et de Saint Ange.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire