Edge of tomorrow, Hercule et Expendables 3 seront des flops, d'après Adobe

Simon Riaux | 6 juin 2014
Simon Riaux | 6 juin 2014

Les flops de l'été seront Edge Of Tomorrow, Expendables 3 et Hercule, d'après la société Adobe. Bien que cette dernière soit plus connue grâce à des logiciels tels que Photoshop, Adobe est également propriétaire de ADI : Adobe Digital Index, un outil qui analyse la réactivité du web à certains films et tentent d'en tirer à l'avance une tendance en terme de box-office. ADI s'est ainsi fait une mission de prévoir quels seraient les succès et les échecs de cet été, en analysant leur présence sur Facebook, Twitter, le nombre de personnes visionnant les trailers ou parcourant les sites et/ou réseaux sociaux mettant en avant des longs-métrages à venir. Les données recueillies par le logiciel ont été puisées dans les entrailles du web entre le 1er mars et le 10 mai (soit une période relativement réduite, qui ne peut tout à fait s'avérer représentative, tous les blockbusters n'en étant pas alors au même stade de leur promotion).

Toujours est-il que d'après ADI, les perdants de l'été seront Edge of tomorrow – qui n'aura touché le grand public que quelques heures avant sa sortie - Expendables 3 – dont la promo aussi mauvaise soit-elle est encore balbutiante – et Hercule – d'ores et déjà une source infinie de plaisanteries. Il est bien trop tôt pour juger de la pertinence de ces prédictions, toutefois, quelques éléments viennent les renforcer. La présence dans ce flop de Jupiter Ascending (repoussé en catastrophe au mois de février 2015) semble indiquer une relative pertinence dans la logique d'ADI ainsi que dans celle de Warner. De même, ADI avait été capable de prédire les échecs de La Stratégie Ender, Delivery Man ou encore 47 Ronin (ce qui n'était pas excessivement compliqué).

Parallèlement, Adobe annonce également que les succès de l'été seront Dragons 2, Les Gardiens de la galaxie, Transformers 4, American nightmare 2 et Nos étoiles contraires. Il ne nous reste plus qu'à trouver un bookmaker sympa et tout miser sur Michael Bay, comme tout cinéphile qui se respecte. En espérant que la machine mise au point par Adobe soit un minimum fiable.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire