Thierry Frémaux défend Winter Sleep, la nouvelle Palme d'or

Simon Riaux | 26 mai 2014
Simon Riaux | 26 mai 2014

Thierry Frémaux a profité d'une interview donnée aux journalistes du Parisien pour défendre la Palme d'or 2014 attribuée à Nuri Bilge Ceylan. Il décrit le métrage comme « un film extraordinaire par sa durée, son ambition et son accomplissement ». D'après le Délégué Général du Festival de Cannes, le choix de Winter Sleep semble s'être imposé comme une évidence. « Les discussions du jury furent animées mais Winter sleep s'est vite imposé. Cette Palme d'or incarne bien la sélection 2014 pleine de films puissants, originaux, qui disent que le cinéma dans notre monde d'images a une place unique ».

De bien jolis mots auxquels on aurait presque envie de croire en dépit d'un palmarès sans queue ni tête, qui semble s'être évertué à récompenser simultanément les œuvres les plus attendues et les moins pertinentes, à l'exception de Léviathan, curieusement primé pour son scénario.

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire